NOUVELLES
03/07/2014 09:39 EDT | Actualisé 02/09/2014 05:12 EDT

Transfert - Suarez: début des grandes manoeuvres entre Liverpool et Barcelone

Les grandes manoeuvres entre Liverpool et Barcelone pour le transfert de la vedette uruguayenne des Reds, Luis Suarez, le joueur actuellement le plus polémique de la planète foot, ont donc bien commencé officiellement.

"Les discussions sont productives, avec des attentes raisonnables des deux côtés, a fini par reconnaître jeudi une source au sein des Reds, citée par l'agence d'information PA. D'autres échanges doivent intervenir prochainement mais rien n'est encore finalisé".

Après quatre saisons pleines, en buts et en polémiques diverses en Angleterre, le buteur de 27 ans de la Celeste pourrait donc prendre le chemin de la Catalogne contre le paiement d'une indemnité que Liverpool a fixée à 88 millions d'euros minimum.

Si le Barça parvenait à ses fins, il s'agirait d'un énorme "coup" sportif.

Mais le joueur, dont les performances sur le terrain n'ont d'égal que ses coups de sang, est également une bombe à retardement que l'institution catalane, accrochée à l'étiquette du beau jeu, prend un soin méticuleux à désamorcer.

- Jusqu'au président en Uruguay -

Après avoir mordu un adversaire lorsqu'il était à l'Ajax, et récidivé chez les Reds contre Chelsea, Suarez a ajouté sous les yeux du monde entier une ligne à son "casier judiciaire" en plantant ses dents dans l'épaule de l'Italien Giorgio Chiellini lors du Mondial-2014.

La morsure a évidemment pris des proportions considérables, c'est devenu une affaire d'Etat en Uruguay, jusqu'à entraîner une intervention du président pour défendre l'accusé, et provoquer une polémique mondiale.

Selon les médias anglais, Barcelone aurait donc posé comme préalable aux échanges à Londres avec Liverpool des excuses publiques du joueur.

Ce qu'il a donc fait, après avoir initialement nié la morsure volontaire.

"Je me repens profondément, je demande pardon à Giorgio Chiellini et à toute la famille du football", a ainsi écrit à propos lundi sur Facebook le footballeur condamné lourdement par la Fifa: neuf matches internationaux et quatre mois de suspension de toute activité dans le football.

Au mieux, il ne pourra pas jouer avant octobre.

"Suarez a montré qu'il était assez humble pour reconnaître une erreur, ce qui est très important", a immédiatement réagi, comme par hasard, le directeur sportif blaugrana Andoni Zubizarreta.

- Adulé et détesté -

Avant de livrer probablement l'une des meilleures saisons de sa carrière avec 31 buts en 33 matches chez les Reds assortie d'une place de vice-champion d'Angleterre et d'un titre de meilleur buteur, Suarez avait pourtant montré l'été dernier des velléités de départ.

Car en raison de ses écarts de comportement dans un pays qui érige le civisme en art de vivre, le buteur génial est autant adulé par Anfield que détesté par le reste du Royaume.

Pour diminuer le prix de la transaction, Barcelone pourrait essayer d'y ajouter le vieillissant Chilien Alexis Sanchez, auteur d'un bon Mondial.

De leur côté, les Reds se sont déjà renforcés devant en allant piller Southampton: le buteur Rickie Lambert et le meneur Adam Lallana ont rejoint les bords de la Mersey.

Le dossier est donc suffisamment compliqué pour que Josep Bertomeu, qui a recruté l'entraîneur Luis Enrique pour oublier une saison délicate, ne se montre pas trop vite en terrain conquis.

"Je ne peux pas parler de lui mais je peux parler de ce qu'il a fait, a ainsi jonglé le président barcelonais. Il a fait une erreur pendant un match et s'est excusé. C'est tout à son honneur. C'est le premier pas vers le changement. C'est un homme qui doit se remettre de tout ça et continuer à jouer".

Au Barça plus qu'à Liverpool?

cd/gv