NOUVELLES
03/07/2014 01:11 EDT | Actualisé 02/09/2014 05:12 EDT

Tour de France/Classements annexes - Sagan toujours au poste

L'absence de Nairo Quintana, le Colombien qui avait cumulé l'an passé les maillots de la montagne et des jeunes, ouvre le champ des possibles dans les classements annexes du Tour de France, devenus en marge du maillot jaune des enjeux prisés.

Le maillot vert, l'une des quatre tenues distinctives dans le peloton, semble en revanche promis à son dernier lauréat, le Slovaque Peter Sagan, qui l'a confisqué depuis ses débuts en 2012. Moins impérial l'an dernier, Sagan a toutefois dominé ce classement qui privilégie la régularité aux seules performances dans les étapes de plaine.

"Toute l'équipe sera à son service", a rappelé Bob Burbank, le manager de sa formation (Cannondale) en présentant le groupe. Prête à rééditer le coup de force qui avait propulsé Sagan vers la victoire d'étape, l'an passé à Albi, et un capital points gonflé par rapport à ses rivaux.

Quatrième en 2013 bien qu'il ait gagné quatre étapes au sprint, l'Allemand Marcel Kittel manque de constance pour inquiéter le Slovaque, un finisseur tout-terrain. En revanche, le Britannique Mark Cavendish (vainqueur en 2011) ou l'Allemand Andre Greipel (2e en 2012) peuvent mettre à profit une baisse de régime de "Hulk" Sagan. Tout comme le Norvégien Alexander Kristoff, le vainqueur du dernier Milan-Sanremo qui a progressé sensiblement cette saison.

- De beaux talents -

Pour le maillot blanc à pois rouges qui désigne le meilleur grimpeur, le changement de barême décidé l'an passé favorise les coureurs du classement général qui jouent les premiers rôles dans les arrivées au sommet (dotation de points doublée). Dès lors, le Britannique Chris Froome (2e en 2013) et l'Espagnol Alberto Contador partent favoris même si la populaire tenue, portée pour la première fois en 1975, est loin d'être prioritaire pour eux.

Quant au maillot blanc de meilleur jeune (réservé aux coureurs âgés au plus de 25 ans), il concerne quelques talents prometteurs. Le récent vainqueur du Dauphiné, l'Américain Andrew Talansky (2e en 2013), a dépassé la limite d'âge d'une quarantaine de jours. Mais le Polonais Michal Kwiatkowski (3e en 2013) entre dans la catégorie, à côté des deux jeunes Français, Thibaut Pinot et Romain Bardet, qui se sont illustrés à tour de rôle dans le Tour ces deux dernières années.

"Je ne veux pas me fixer d'objectif chiffré", annonce Bardet (15e du Tour 2013) à propos de son rang dans la hiérarchie, synonyme d'éventuel maillot blanc (décerné au jeune coureur le mieux placé au classement général). Il s'impose toutefois parmi les candidats logiques dans une génération logiquement ambitieuse qui joue déjà dans la catégorie supérieure.

jm/alh