NOUVELLES
03/07/2014 01:03 EDT | Actualisé 02/09/2014 05:12 EDT

R-U: des proxénètes «brutaux» écopent de lourdes peines de prison

LONDRES - Les membres d'un réseau international de traite de personnes qui avaient contraint plus de 120 femmes originaires d'Europe de l'Est à se prostituer dans des bordels londoniens ont écopé jeudi de lourdes peines de prison.

Cinq membres du réseau ont été condamnés à des peines allant de trois à 12 ans d'emprisonnement pour avoir attiré leurs victimes au Royaume-Uni en leur faisant miroiter des emplois légitimes.

Le leader du groupe, Vishal Chaudhary, un Indien de 35 ans, a été envoyé derrière les barreaux pour les 12 prochaines années.

Les victimes étaient forcées d'avoir des relations sexuelles avec une vingtaine d'hommes chaque jour.

L'inspecteur en chef Mick Forteath a indiqué que le réseau était caractérisé par un niveau élevé de violence et d'exploitation sexuelle. Les femmes qui désobéissaient subissaient des sévices sexuels encore plus dégradants.

Les criminels avaient confisqué les passeports de leurs victimes et menaçaient de dire à leurs familles qu'elles se prostituaient. Certaines des femmes croyaient venir au Royaume-Uni pour travailler comme gardiennes d'enfants ou pour occuper des emplois administratifs ou d'entretien, après avoir répondu à des offres d'emploi.

La plupart des victimes étaient originaires de la Hongrie, de la Pologne ou de la République tchèque.

M. Forteath a dit que ses hommes enquêtent sur une cinquantaine de dossiers d'esclavage domestique ou d'exploitation sexuelle. Il ne sait pas depuis combien de temps ce réseau était actif quand l'enquête a débuté, en 2012.