NOUVELLES
03/07/2014 07:45 EDT | Actualisé 02/09/2014 05:12 EDT

Petro Porochenko nomme un nouveau ministre ukrainien de la Défense

KYIV, Ukraine - Le président ukrainien Petro Porochenko a nommé de nouveaux responsables de la défense, tout en promettant d'éradiquer la corruption qui laisse les forces armées du pays pratiquement impuissantes face aux rebelles prorusses qui sévissent dans l'est du pays.

Lors d'un discours parfois colérique devant le Parlement. M. Porochenko a dénoncé «l'effondrement complet» de la capacité du gouverment à équiper convenablement les forces armées.

Les parlementaires ont approuvé la nomination du colonel-général Valeri Heletey au poste de ministre de la Défense et du lieutenant-général Viktor Muzhenko comme chef d'état-major.

M. Porochenko a aussi nommé Iouri Kosiuk, un des hommes les plus riches du pays, pour superviser les questions de défense au sein de l'administration présidentielle, avant de promettre que l'armée sera nettoyée des voleurs et des corrompus.

Les accusations de corruption fusent de toutes parts alors que se poursuit l'opération militaire contre les insurgés.

Kiev peine à reprendre le contrôle de l'est industriel du pays, où des combats entre l'armée et les séparatistes prorusses ont fait plus de 400 morts depuis avril.

L'armée ukrainienne est incapable d'empêcher les rebelles de parader à bord de blindés ou encore de les évincer de la ville de Sloviansk qu'ils occupent depuis plusieurs semaines.

Le discours de M. Porochenko a été interrompu par les cris d'une femme qui accusait l'armée ukrainienne de tuer des enfants. Après une pause, le président a répliqué, sur un ton dur, que «nous ne permettrons à personne d'humilier et de déshonorer notre armée», ce qui lui a valu les applaudissements nourris des parlementaires.

La femme serait une députée d'un parti politique populaire auprès de la population russophone.