NOUVELLES
03/07/2014 09:00 EDT | Actualisé 02/09/2014 05:12 EDT

Les principales mesures de sûreté dans les aéroports depuis septembre 2001

Les attentats du 11 septembre 2001 ont entraîné des mesures pour renforcer la sûreté dans tous les aéroports du monde qui évoluent au gré des menaces potentielles.

Chaque entité ou pays fixe ses propres règles. Les Etats-Unis et les pays de l'Union européenne ont adopté des règles cohérentes et strictes. Ailleurs, en Afrique notamment, les règles ne sont pas toujours aussi rigoureuses.

Pour contourner ce problème, "Bruxelles demande aux compagnies aériennes de l'UE d'appliquer les règles européennes en dehors de l'Europe. Si dans un pays africain, le niveau de sûreté n'est pas suffisant vu du régulateur européen, l'autorité peut demander à la compagnie aérienne de prendre des mesures complémentaires, afin de garantir un niveau de sûreté acceptable de son point de vue", explique ainsi un expert de la sûreté aéroportuaire.

En 2002 : Les autorités aéroportuaires instaurent le contrôle systématique des passagers et de leurs bagages à mains alors qu'il était pratiqué de manière aléatoire avant les attentats. En Europe et aux Etats-Unis, le contrôle systématique s'applique également au fret, au courrier, aux personnels navigants ou au sol, ou encore sur l'accès aux zones sensibles dans les aéroports et la qualité du matériel de surveillance.

Les postes dits d'inspection filtrage se généralisent avec l'installation de portiques de détection des masses métalliques.

Les Etats-Unis vont encore plus loin avec le contrôle biométrique.

En novembre 2006: Après la découverte d'un complot terroriste (trois islamistes avaient voulu faire exploser des avions au-dessus de l'Atlantique au moyen d'explosifs liquides), l'UE interdit de transporter dans les bagages à mains des liquides de plus de 100 ml. Cette interdiction est reconduite en 2010 mais elle pourrait disparaître avec la généralisation de technologies permettant d'analyser la nature des liquides.

En 2009: les Etats-Unis demandent un renforcement des mesures de sécurité prises par les compagnies et dans les aéroports partout dans le monde après une tentative d'attentat sur un vol entre Amsterdam et Detroit. Les passagers sont fouillés jusqu'en porte d'embarquement de l'avion. Les contrôles des bagages à mains sont accrus.

Novembre 2011: La Commission européenne adopte des règles autorisant et encadrant l'utilisation des scanners corporels. Mais celles-ci n'ont pas valeur d'obligation. Pour l'heure, quelques aéroports en font l'expérience comme Londres.

2 juillet 2014: Les Etats-Unis annoncent le renforcement de la sécurité dans certains aéroports au Proche-Orient et en Europe d'où partent des vols directs vers les Etats-Unis.

3 juillet 2014: La Grande-Bretagne est la première à annoncer le renforcement de son dispositif de sécurité qui repose notamment sur des fouilles accrues.

Dt/cb/ml