NOUVELLES
03/07/2014 11:22 EDT | Actualisé 02/09/2014 05:12 EDT

Les banques pourront emprunter jusqu'à 1.000 milliards d'euros à long terme à la BCE (Draghi)

Les banques de la zone euro pourront emprunter jusqu'à 1.000 milliards d'euros à long terme à la Banque centrale européenne (BCE), dans le cadre du nouveau programme annoncé le mois dernier, baptisé TLTRO, a déclaré jeudi son président Mario Draghi.

Les banques auront la possibilité d'emprunter 400 milliards d'euros dès cette année, lors des deux premiers TLTRO qui seront lancés les 18 septembre et 11 décembre, a précisé M. Draghi.

Ensuite, six autres TLTRO seront proposés entre mars 2015 et juin 2016, au cours desquels les banques pourront donc obtenir quelque 600 milliards d'euros supplémentaires.

Ces prêts, très bon marché puisque leur coût sera calculé en fonction du principal taux directeur de la BCE qui est actuellement, avec 0,15%, à son plus bas niveau historique, et d'une durée de quatre ans pour les deux premiers, ont été décidés pour tenter d'encourager les banques à prêter davantage aux entreprises et ménages afin de relancer la machine économique européenne qui peine à décoller véritablement.

Pour éviter que les banques n'en profitent plutôt pour racheter de la dette publique comme elles l'avaient fait lors de deux précédents prêts à long terme accordé fin 2011 et début 2012, ces nouveaux TLTRO seront assujettis à la condition expresse que les banques prêtent à l'économie réelle.

Mais aucune pénalité n'est introduite si ce n'est la nécessité pour celles qui ne pourront pas prouver qu'elles auront délié les cordons de leur bourse en faveur des entreprises et des ménages de rembourser plus tôt, à savoir dès l'automne 2016.

Les prêts immobiliers seront exclus des prêts ouvrant le droit aux TLTRO, avait annoncé la BCE début juin.

oaa/maj/ih