NOUVELLES
03/07/2014 05:02 EDT | Actualisé 02/09/2014 05:12 EDT

Le TSX termine presque inchangé pendant que le Dow Jones passe les 17 000 points

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé en légère baisse jeudi, pendant que le rapport sur le marché de l'emploi aux États-Unis le mois dernier surpassait les attentes et ravivait l'espoir de voir l'économie américaine afficher une solide performance au deuxième trimestre.

L'indice composé S&P/TSX a rendu 2,68 points et terminé la séance à 15 207,11 points, s'éloignant un peu de son record de clôture de la veille. Le TSX a notamment été retenu par les actions des sociétés aurifères, qui ont retraité avec le cours du lingot d'or.

Le département américain du Travail a dévoilé jeudi ses plus récentes données sur le marché du travail, révélant que 288 000 emplois avaient été créés le mois dernier au sud de la frontière. Les économistes attendaient en moyenne 215 000 nouveaux emplois. Le taux de chômage a pour sa part reculé à 6,1 pour cent, comparativement à 6,3 pour cent le mois précédent.

Les données sur le marché de l'emploi canadien seront publiées le 11 juillet.

Les principaux indices boursiers américains ont clôturé en hausse au terme d'une séance écourtée en vue du congé de la fête nationale des États-Unis, vendredi, pendant laquelle les parquets seront fermés.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a clôturé au-dessus de la marque des 17 000 points pour la première fois de son histoire. Elle a gagné 92,02 points à 17 068,26 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a pris 10,82 points à 1985,44 points et que l'indice composé du Nasdaq a gagné 28,19 points à 4485,93 points — ce qui constitue un record de 14 ans.

Le dollar canadien s'est quant à lui apprécié de 0,24 cent US à 93,99 cents US, stimulé par un rapport témoignant d'une diminution du déficit commercial du Canada avec le reste du monde pendant le mois de mai.

Le déficit s'est établi à 152 million $, essentiellement grâce au secteur automobile, tandis qu'il était de 961 millions $ en avril, a précisé Statistique Canada.

Les données sur l'emploi, jumelés à de solides rapports sur les secteurs manufacturiers de la Chine et des États-Unis, plus tôt cette semaine, ont permis au Dow Jones de cumuler un gain de 216,42 points, soit 1,28 pour cent, sur l'ensemble de la semaine. Le parquet torontois est aussi en bonne voie de connaître une croissance hebdomadaire appréciable.

Le secteur aurifère a lourdement pesé sur le TSX jeudi, avec son recul d'environ 1,25 pour cent. Le cours du lingot d'or a cédé 10,30 $ US à 1320,60 $ US l'once à la Bourse des matières premières de New York.

Le groupe des technologies a pour sa part effacé 1,2 pour cent. L'action de BlackBerry (TSX:BB) a glissé de 10 cents à 11,29 $ après que le fabricant de téléphones intelligents eut indiqué qu'il vendait son département de recherche et développement à l'allemande Volkswagen Infotainment, une filiale du constructeur automobile du même nom.

Le secteur torontois de l'énergie a retraité de 0,22 pour cent, tandis que le cours du pétrole brut a perdu 42 cents US à 104,06 $ US le baril à New York.

Le groupe des métaux et minerais a affiché la meilleure croissance du TSX jeudi, avec un gain de 3,4 pour cent, tandis que le prix du cuivre prenait 1 cent US à 3,28 $ US la livre à New York.

Le secteur de la finance a aussi connu une bonne séance, avec une progression de 0,33 pour cent.