NOUVELLES
03/07/2014 11:00 EDT | Actualisé 02/09/2014 05:12 EDT

LE MONDE EN BREF DU 4 JUILLET

Voici le Monde en bref du vendredi 4 juillet à 03H00 GMT:

JERUSALEM - La situation reste tendue à Jérusalem-Est, qui attend des dizaines de milliers de musulmans sur l'esplanade des Mosquées pour le premier vendredi du ramadan, au lendemain d'une mise en garde d'Israël au Hamas contre toute escalade de violence.

Dans ce contexte, la police a prévu des renforts dans la ville et des renforts ont aussi été envoyés près de Gaza après des salves de roquettes, dans un climat tendu par les meurtres de trois jeunes Israéliens et d'un adolescent Palestinien.

"Nous souhaitons le calme mais si le Hamas choisit d'agir contre nous, nous sommes prêts", a prévenu le chef d'état-major israélien Benny Gantz sur Twitter.

A Gaza, contrôlée par le Hamas, la branche militaire du mouvement islamiste a répondu en accusant Israël d'"attiser le feu de la confrontation".

BERLIN - La chancelière allemande Angela Merkel et le président américain Barack Obama se sont téléphonés jeudi à propos de l'Ukraine et ont appelé Moscou à agir sur "les séparatistes dans l'est de l'Ukraine" pour faire observer un cessez-le-feu, selon un communiqué de la chancellerie.

MOSCOU - Le président russe Vladimir Poutine a exprimé à Angela Merkel et François Hollande sa "grande préoccupation" à propos du nombre croissant de victimes civiles en Ukraine, lors d'un entretien téléphonique jeudi, a indiqué le Kremlin.

KIEV - Un ex-policier, Valeriï Gueleteï, ancien chef du service de protection des personnalités publiques, est devenu jeudi ministre ukrainien de la Défense, qui a aussitôt dit espérer un jour un "défilé de la victoire" dans "un Sébastopol ukrainien" en Crimée, rattachée en mars à la Russie.

LONDRES - La Grande-Bretagne puis la Belgique ont annoncé jeudi le renforcement de la sécurité aéroportuaire après un appel à la vigilance en Europe et au Proche-Orient lancé par Washington, qui craint que les terroristes n'utilisent des bombes ultra-sophistiquées.

Le gouvernement de Barack Obama n'a pas spécifié la nature exacte, la localisation ou l'imminence du nouveau péril, dans sa mise en garde à l'avant-veille de la fête nationale américaine du 4 juillet.

BAGDAD - Le président du Kurdistan irakien Massoud Barzani a demandé à son Parlement d'organiser un référendum d'indépendance, poussant un peu plus le pays vers l'implosion alors que le Premier ministre chiite Nouri al-Maliki multiplie les gestes conciliants envers la minorité sunnite.

ANKARA - Trente-deux chauffeurs de camions turcs, retenus en otage depuis juin en Irak par les jihadistes, ont été libérés jeudi et remis jeudi aux autorités turques dans ce pays, a annoncé le ministre turc des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu.

WASHINGTON - Les forces irakiennes vont probablement avoir besoin de davantage d'aide étrangère pour reconquérir les territoires contrôlés par les insurgés de l'Etat islamique (EI), a affirmé jeudi le plus haut gradé américain,le général Martin Dempsey.

BEYROUTH - Les jihadistes de l'Etat islamique (EI) ont pris le contrôle jeudi du champ pétrolier d'Al-Omar dans l'est de Syrie, un des plus grands du pays, après le retrait de combattants rivaux, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

LE CAIRE - La police égyptienne a dispersé jeudi plusieurs manifestations à l'appel des Frères musulmans qui menaient une "journée de la colère", un an après la destitution par l'armée du président islamiste Mohamed Morsi, qui avait été suivie par une violente répression.

LE CAIRE - L'explosion d'une bombe dans un train à Alexandrie en Egypte a fait cinq blessés jeudi, ont annoncé des responsables de la sécurité alors que la police a réprimé des manifestants célébrant le premier anniversaire de la destitution du président Morsi.

VIENNE - Une "chance historique" selon Washington, une "occasion unique d'entrer dans l'Histoire" d'après Téhéran: la négociation finale sur le nucléaire iranien a commencé jeudi à Vienne.

L'élan solennel de ces déclarations sera nécessaire aux négociateurs, tant les positions semblent encore éloignées entre l'Iran d'une part, et les grandes puissances du 5+1 (Allemagne, Chine, Etats-Unis, France, Royaume-Uni et Russie) d'autre part.

KHARTOUM - Au moins 150 personnes sont mortes dans des combats entre clans rivaux près d'un site pétrolier dans la région soudanaise du Kordofan-Ouest, ont annoncé jeudi les médias officiels

MANDALAY - Deux personnes ont été tuées en Birmanie lors de violences entre bouddhistes et musulmans à Mandalay, poussant les autorités à imposer jeudi un couvre-feu dans la deuxième plus grande ville d'un pays où la question religieuse est explosive.

WASHINGTON - L'ouragan Arthur s'est renforcé jeudi soir en passant à la catégorie 2 sur l'échelle de 5 points de Saffir-Simpson, en s'approchant des plages très touristiques du sud-est des Etats-Unis, à la veille de la fête nationale du 4 juillet.

RIO DE JANEIRO - Un membre de la Fifa est soupçonné d'être à l'origine d'un important trafic de tickets pour le Mondial démantelé mardi au Brésil, a assuré la police civile brésilienne jeudi à Rio.

BERLIN - Les députés allemands ont approuvé jeudi à une écrasante majorité l'instauration d'un salaire minimum à l'échelle nationale, une première dans le pays.

ACCRA - L'épidémie de fièvre hémorragique Ebola qui frappe l'Afrique de l'Ouest, la pire qu'ait jamais connu le continent, va durer encore "plusieurs mois", a estimé jeudi un responsable de l'Organisation mondiale de la santé à l'issue du sommet consacré à cette crise sanitaire à Accra.

MADRID - Un suspect clé de l'affaire de corruption qui menace d'envoyer la soeur du roi d'Espagne, Cristina, et son époux Iñaki Urdangarin vers un procès inédit, a dénonçé l'emploi de "factures ne répondant pas à des services réellement fournis" par l'institut Noos, une société à but non lucratif qu'Iñaki Urdangarin présidait entre 2003 et 2006.

mpd/glr