NOUVELLES
03/07/2014 12:31 EDT | Actualisé 02/09/2014 05:12 EDT

Koweït: le Parlement adopte un budget en déficit

Le Parlement koweïtien a adopté jeudi un budget record de 23,21 milliards de dinars (82,6 milliards USD) pour l'exercice 2014/2015, prévoyant un déficit de 3,13 milliards de dinars (11,2 milliards USD) et calculé sur la base d'un prix conservateur du brut, dont l'émirat tire le gros de ses revenus.

Les dépenses sont en hausse de 10,5% par rapport aux 21 milliards de dinars prévus pour le dernier exercice fiscal, alors que les revenus sont estimés à 20,07 milliards de dinars (71,4 milliards USD), en progression de 11% cette année.

Le budget, voté par 49 voix pour et deux contre, a été adopté malgré de fortes critiques formulées par plusieurs élus concernant la hausse des dépenses, notamment pour les salaires et les subventions.

Lors du débat, le ministre des Finances, Anas al-Saleh, a indiqué que les dépenses publiques avaient été multipliées par six au cours des 13 dernières années.

Dans le nouveau budget, une enveloppe de 5,6 milliards de dinars est consacrée aux salaires dans la fonction publique et une autre de 5,9 milliards de dinars aux subventions notamment pour la production d'électricité, selon un rapport publié par le Parlement.

En revanche, le poste des investissements ne compte que 10% du budget.

Les recettes pétrolières prévues s'élèvent à 18,8 milliards de dinars, soit 94% du total des revenus. Elles ont été calculées sur la base d'un baril à 75 dollars et une production de 2,7 millions de barils par jour.

Comme depuis 14 ans, les revenus pétroliers devraient dépasser ces projections car le prix du baril se situe au-dessus des 100 dollars tandis que la production du Koweït tourne autour des 3 millions de barils par jour.

L'année fiscale au Koweït court du 1er avril au 31 mars.

Cet émirat du Golfe, membre de l'Opep, a enregistré au cours des 14 dernières années des excédents budgétaires, et les avoirs de son fonds souverain ont augmenté à plus de 500 milliards de dollars.

Le Koweït compte une population autochtone de 1,25 million d'habitants auxquels s'ajoutent 2,7 millions de résidents étrangers.

oh/tm/faa