DIVERTISSEMENT
03/07/2014 11:23 EDT | Actualisé 03/07/2014 11:25 EDT

«House Of Cards» saison 3 à l'ONU : la Russie met son veto (ATTENTION SPOILER)

Youtube

Vladimir Poutine ne serait-il pas fan de House Of Cards? La Russie vient en effet de mettre son veto à la demande des producteurs de la série de tourner deux épisodes de la nouvelle saison dans les locaux du Conseil de Sécurité de l'ONU.

La saison 2 laissait le terrible politicien Frank Underwood dans le bureau ovale, après avoir finalement réussi à se débarrasser du président des Etats-Unis. Pour la saison 3, les scénaristes prévoyaient donc de le faire apparaître au Conseil de Sécurité de l'ONU. C'était sans compter sur la résistance des représentants russes, visiblement pas fans de la série de Netflix.

Alors que d'après Foreign Policy, le bureau de Ban Ki-Moon avait recommandé aux quinze nations membres du Conseil de Sécurité d'accepter cette proposition afin de promouvoir l'image de l'organisation, la Russie a dit niet trente minutes avant la date butoir. Bien que le tournage soit prévu au mois d’août, le weekend et à une période creuse de l'activité onusienne, le diplomate russe Mikael Agasandyan a répondu dans un email: "Nous pensons que le Conseil de Sécurité devrait rester disponible rapidement et ce, n'importe quand".

Foreign Policy a obtenu ces emails confidentiels et dévoile également que si l'émissaire britannique considère ce tournage comme "une excellente opportunité de développer les connaissances du public quant au travail de l'organisation", le diplomate chinois se montre plus prudent. "Les membres du conseil devraient avoir une idée du contenu de ces deux épisodes liés à notre travail", écrit Bo Shen alors même que les représentants de l'ONU déclarent avoir approuvé les scénarios en question. D'après lui, "Le Département de l'Information Publique ne peut pas parler pour tous les membres".

Si en 1959, l'ONU avait rejeté la demande d'Alfred Hitchcock de filmer une scène de meurtre dans l'une des salles des bureaux, la photographe Annie Leibovitz a eu l'autorisation d'y photographier Susan Rice pour Vogue en 2009. Le Monde rappelle par ailleurs que les réalisateurs Steven Soderbergh, Sydney Pollack et Bertrand Tavernier ont tous eu le droit de filmer le Conseil de Sécurité. Peut-être ne mettaient-ils pas en scène un président abusif et manipulateur rappelant vaguement un chef d'Etat en activité?

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo «House of Cards» transposé dans la réalité Voyez les images