NOUVELLES
03/07/2014 04:41 EDT | Actualisé 01/09/2014 05:12 EDT

GP de Grande-Bretagne - Pneus "durs" et "medium" pour Silverstone

Le manufacturier italien Pirelli fournira des pneus secs de spécification "dure" et "medium" aux onze écuries participant dimanche au Grand Prix de Grande-Bretagne de Formule 1, dont les premiers essais libres sont programmés vendredi matin sur le circuit de Silverstone.

Les logos Pirelli et PZéro (le type de pneus) seront peints en orange sur les durs (Hard) et en blanc sur les pneus medium, pour que ceux-ci soient aisément reconnaissables. C'est la même proposition de gommes qu'en mai au GP d'Espagne, sur le circuit de Barcelone.

Silverstone est aussi le deuxième rendez-vous à domicile pour Pirelli, dont le carrefour logistique et le "centre d'excellence" sont situés à Didcot, à moins d'une heure de route du circuit. Le tracé a la réputation d'être l'un des plus rapides du calendrier et il impose de lourdes contraintes énergétiques aux pneumatiques.

La tâche est compliquée par une météo généralement très variable, avec des risques d'apparition de la pluie à certains moments, souligne le manufacturier italien. On y observe également une variation des températures et de la vitesse du vent. Il est donc difficile d'analyser à la perfection les données recueillies durant les essais libres pour les retranscrire en situation de course.

Selon le directeur de Pirelli Motorsport, Paul Hembery, "Silverstone respire l'Histoire et offre, par sa rapidité, un challenge excitant pour les pilotes et les fans. Les spectateurs britanniques sont de fins connaisseurs et certainement les plus enthousiastes de la saison. C'est incroyable de les savoir toujours aussi impliqués, quelle que soit la météo".

"Il est primordial de savoir adapter sa stratégie dans le feu de l'action, en fonction des conditions. Nous apportons les deux pneumatiques les plus durs de notre gamme, qui doivent permettre de parer à toutes les circonstances", ajoute-t-il.

Deux jours d'essais de pneus seront organisés la semaine prochaine, pendant lesquels Ferrari et Marussia se mettront au service de Pirelli, le mardi, Red Bull et Lotus le mercredi, en aveugle, alors que les autres équipes pourront tester librement, 48 heures après le GP, avec les pilotes de leur choix.

dlo/gv