NOUVELLES
03/07/2014 11:14 EDT

Lac-Mégantic : un citoyen sur deux a reçu l'aide de la Croix-Rouge

Agence QMI

Depuis la tragédie ferroviaire de Lac-Mégantic il y a près d'un an, un Méganticois sur deux a reçu de l'aide de la Croix-Rouge canadienne. C'est ce que révèle le bilan de l'organisme dévoilé jeudi matin.

« Cela signifie 3200 personnes », a précisé le directeur général de la Croix-Rouge au Québec, Michel Léveillé, lors d'un point de presse à Lac-Mégantic. La Croix-Rouge soutient par ailleurs avoir investi près de 9 millions de dollars sur les 14 millions et demi de dollars reçus en dons de la population.

L'argent du fonds Soutien Lac-Mégantic a d'abord été utilisé pour aider les personnes évacuées en subvenant à leurs besoins de première nécessité comme l'alimentation et l'hébergement. Par la suite, il a servi à soutenir les familles endeuillées et les travailleurs qui ont perdu leur emploi. Des mesures ont également été mises en place pour soutenir les entrepreneurs ayant vu une partie de leur chiffre d'affaires partir en fumée.

Encore de l'aide à venir

Quant aux 5 millions et demi de dollars encore disponibles, 2,6 millions seront affectés spécifiquement à la relance économique de Lac-Mégantic, a annoncé M. Léveillé. Cette enveloppe sera disponible pour financer des projets soumis par des entrepreneurs. Les initiatives seront choisies avec l'aide d'un comité consultatif. « La mission de la Croix-Rouge est aussi de s'assurer de soutenir le milieu, que les gens puissent continuer à travailler », d'ajouter Michel Léveillé.

« La mission de la Croix-Rouge est aussi de s'assurer de soutenir le milieu, que les gens puissent continuer à travailler » — Le directeur général de la division québécoise de la Croix-Rouge canadienne, Michel Léveillé

Pour distribuer l'aide à la population de Lac-Mégantic, la Croix-Rouge peut compter sur sept employés contractuels et sur une centaine de bénévoles.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Vues aériennes de Lac-Mégantic (mai 2014) Voyez les images
Galerie photo 7 points inquiétants sur l’industrie ferroviaire Voyez les images