NOUVELLES
03/07/2014 03:32 EDT | Actualisé 02/09/2014 05:12 EDT

Canada: évaluation psychiatrique pour le tueur présumé de policiers

L'homme accusé d'avoir abattu trois policiers et d'en avoir blessé deux autres au Canada il y a un mois devra subir une évaluation psychiatrique, a décidé jeudi un tribunal.

Cette évaluation a pour but de déterminer si Justin Bourque, 24 ans, est apte à prendre part à son procès.

L'homme a été inculpé de cinq chefs d'accusation, dont trois pour meurtre prémédité et deux pour tentative de meurtre.

Vêtu d'une tenue kaki et lourdement armé, Bourque avait pris la fuite le 4 juin dernier après avoir fait feu en pleine rue sur des policiers dans la ville de Moncton (est du Canada).

Il avait été capturé 30 heures plus tard après une vaste traque dans un secteur résidentiel et boisé de cette ville de la province du Nouveau-Brunswick.

Lors d'une comparution jeudi devant le tribunal de Moncton, Bourque devait faire savoir s'il souhaitait que son procès se déroule devant un juge seul ou devant un jury. Mais son avocat, David Lutz, a plutôt demandé qu'il subisse une évaluation psychiatrique, et le juge a acquiescé à sa demande.

Justin Bourque doit revenir devant le tribunal le 31 juillet.

Il encourt la prison à perpétuité, soit au Canada une peine de 25 ans incompressibles.

jl/sab/sam