NOUVELLES
03/07/2014 08:43 EDT | Actualisé 02/09/2014 05:12 EDT

Baisse surprise du taux de chômage aux Etats-Unis en juin

Le taux de chômage aux Etats-Unis a connu un déclin surprise en juin tandis que les créations d'emplois se sont nettement accélérées, selon les données publiées jeudi par le département du Travail.

Il a décliné de 0,2 point en un mois pour s'établir à 6,1%, son plus bas niveau depuis près de six ans, alors que les analystes tablaient sur une stagnation à 6,3%.

Le taux de chômage américain en juin aura ainsi reculé de 0,5 point depuis janvier, et de 1,4 point sur un an.

Cette embellie a été rendue possible par de très fortes créations d'emplois, qui se sont élevées à 288.000 en juin, marquant une hausse de près de 29% par rapport aux 224.000 nouveaux emplois recensés en mai, un chiffre révisé en hausse par le ministère.

Ce dynamisme a totalement pris de court les analystes qui tablaient sur un repli des créations d'emplois de 3,2% à 210.000.

En moyenne, sur les trois derniers mois, les Etats-Unis ont créé 272.000 emplois de plus qu'ils n'en ont détruits.

Le nombre de chômeurs aux Etats-Unis a du coup décliné en juin de plus de 3% à 9,5 millions, contre 9,8 en mai. La décrue est encore plus spectaculaire par rapport à juin 2013, avec une baisse de plus de 18%.

"Les gains ont été généralisés et ont été portés par la progression de l'emploi dans les services professionnels et commerciaux, le commerce au détail, les services alimentaires et les soins de santé", a résumé Erica Groshen, une des responsables du département du Travail dans un communiqué.

Le secteur privé a été le pourvoyeur de la quasi-totalité des nouveaux emplois en juin (262.000), réservant la portion congrue aux emplois créés par l'administration (26.000).

La durée hebdomadaire moyenne de travail s'est par ailleurs établie à 34,5 heures pour le quatrième mois consécutif, tandis que le salaire horaire moyen a gagné 6 cents en un mois à 24,45 dollars.

Le ministère du Travail a également indiqué que les nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage avaient augmenté conformément aux attentes des analystes pendant la semaine close le 28 juin, pour s'établir à 315.000.

jt/sl/are