NOUVELLES
03/07/2014 11:24 EDT | Actualisé 02/09/2014 05:12 EDT

Afrique subsaharienne: la France prévoit une aide de 9,2 milliards d'euros sur 2014-2016

L'Agence française de développement (AFD), qui a placé l'Afrique subsaharienne au coeur de ses activités, a indiqué jeudi prévoir une aide de 9,2 milliards d'euros sur la période 2014-2016, basée sur six objectifs allant de l'éducation à la sécurité alimentaire en passant par la protection de l'environnement.

La stratégie de l'AFD pour "lutter contre la pauvreté et promouvoir une croissance durable" est déclinée en six axes, a précisé l'AFD dans un communiqué.

L'agence "concentrera l'essentiel des ressources en subventions pour participer à l'amélioration de la santé maternelle et infantile et appuyer l'éducation de base, secondaire et la formation professionnelle".

Le deuxième axe vise à concentrer les financements pour le développement de "villes durables", le troisième concerne "la gestion et la préservation des ressources naturelles".

Désenclavement des territoires, sécurité alimentaire et développement rural, développement des entreprises créatrices d'emplois sont les trois autres piliers de la stratégie d'aide.

Concernant la sécurité alimentaire, l'AFD doublera la part des moyens financiers consacrés à l'agriculture familiale et au développement rural, ce qui représente 300 à 400 millions d'euros de prêts et de subventions annuels.

En 2013, les financements de l'AFD pour l'Afrique subsaharienne ont atteint un "volume record de 2,8 milliards d'euros", rappelle l'agence.

La France était en 2013 le cinquième contributeur de l'aide au développement en 2013, soit environ 10% de l'aide mondiale.

cf/thm/de