NOUVELLES
03/07/2014 05:39 EDT | Actualisé 02/09/2014 05:12 EDT

11 travailleurs piégés dans une petite mine d'or au Honduras

TEGUCIGALPA, Honduras - Un responsable hondurien s'est rétracté, jeudi, après avoir déclaré que huit des 11 mineurs pris au piège depuis mercredi dans une petite mine d'or du sud du Honduras avaient été secourus.

Le directeur des services d'urgence, Moises Alvarado, a indiqué jeudi soir que les 11 mineurs étaient toujours coincés sous terre après l'effondrement.

Des secouristes munis de pioches et de pelles dégagent les débris à la main pour tenter de dégager les travailleurs coincés.

M. Alvarado avait déclaré, plus tôt jeudi, que huit des 11 mineurs avaient été secourus et conduits à l'hôpital. Il a par la suite indiqué avoir reçu des informations erronées d'un pompier présent sur les lieux.

Les mineurs sont toujours sous terre et aucun n'a encore été secouru, a affirmé M. Alvarado.

Plus de 300 volontaires de la Croix-Rouge, de pompiers et de citoyens vivant près de la mine à El Corpus tentent de secourir les mineurs à mains nues.

Le porte-parole du Service des incendies, Oscar Triminio, a indiqué que les secouristes ne pouvaient utiliser de la machinerie lourde parce que la mine est instable et pourrait s'affaisser davantage.

Les mineurs se trouvent à environ 80 mètres sous terre, a précisé M. Trimino.

La mine s'est partiellement effondrée alors que 22 mineurs venaient d'y entrer pour chercher de l'or, mais la moitié d'entre eux ont réussi à sortir par eux-mêmes, a-t-il indiqué.

Le maire d'El Corpus, Luis Rueda, a précisé qu'il y avait plus de 50 mines dans la région, dont certaines descendent à 200 mètres de profondeur.