NOUVELLES
02/07/2014 10:01 EDT

Wilfred LeBouthilier se défend de chanter en français

Ville de Moncton/Twitter

L'artiste acadien Wilfred LeBouthilier dénonce les propos d'un spectateur à Moncton, au Nouveau-Brunswick, qui s'en est pris à lui parce qu'il chantait en français lors du spectacle de la fête du Canada, mardi.

Wilfred LeBouthiler et les groupes Angry Candy et Platinum Blonde se sont produits au centre-ville dans le cadre du spectacle intitulé Beau Canada! Le chanteur rapporte qu'un spectateur anglophone lui a lancé des propos injurieux.

« Il a dit que si je ne chantais pas en [anglais], j'avais juste à m'en aller du stage. Je n'en reviens pas qu'en 2014, on vit ça », affirme le Wilfred LeBouthilier. « Je ne répéterai pas les mots en anglais qu'il m'a dit, mais c'était des mots d'église. »

L'artiste a publiquement dénoncé ces propos durant le spectacle. « C'est pour ça que j'ai dit à un moment donné : ce n'est pas vrai qu'on va se présenter dans une place chez nous et qu'on ne va pas être capable de s'exprimer dans la langue qu'on veut. On est chez nous, on est francophone, et on a le droit de s'exprimer dans notre langue », explique-t-il.

Wilfred LeBouthilier ajoute qu'il garde quand même un bon souvenir du spectacle.

« Moncton, c'est une ville bilingue. Chanter en français? Il y avait beaucoup de gens qui étaient là et qui chantaient mes chansons avec moi en français. Ça veut dire que ç'avait sa place. Je salue les organisateurs qui osent engager des artistes francophones dans la ville de Moncton pour donner le spectacle de la fête du Canada. J'espère que l'année prochaine ils vont refaire l'expérience avec un autre artiste francophone », conclut Wilfred LeBouthilier.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo La Fête du Canada dans le Vieux-Port de Montréal Voyez les images