Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Wimbledon - Djokovic accroché mais au troisième tour

Le Serbe Novak Djokovic a passé son premier test à Wimbledon en dominant le coriace Tchèque Radek Stepanek en quatre manches 6-4, 6-3, 6-7 (5/7), 7-6 (7/5) lors d'un match de haut niveau, pour accéder mercredi au troisième tour.

Djokovic, qui reste sur cinq échecs en six finales en Grand Chelem, la dernière à Roland-Garros face à Rafael Nadal, espère remporter son septième titre majeur sur le gazon anglais.

Toujours fringant malgré ses 35 ans, Stepanek a donné du fil à retordre au Serbe avec son jeu à l'ancienne qui s'adapte à merveille au gazon.

Djokovic, qui est passé sans transition de la terre battue à l'herbe, était sur ses gardes avant le match. Son adversaire tchèque avait réussi un gros coup sur la route des demi-finales du Queen's en éliminant l'Ecossais Andy Murray, tenant du titre à Wimbledon.

"L'herbe est sa surface préférée. Il se déplace vraiment très bien. C'est un showman qui aime avoir le soutien du public. J'aurais dû plier le match dans le troisième set mais je me suis compliqué la vie. Lui s'est bien bagarré. Bravo à lui", a souligné Djokovic.

Mené 5-2 dans le troisième set, Stepanek a enquiquiné le Serbe en alignant cinq points d'affilée pour le pousser dans une quatrième manche.

Mais Djokovic a l'habitude de ce joueur qu'il connaît "très bien" et avec qui il s'était entraîné "il y a six ou sept jours".

Le "Djoker" s'était précédemment imposé dix fois en onze confrontations face au Tchèque. Sa seule défaite remontait à 2006, une éternité.

Poussé dans ses retranchements dans le quatrième set, le N.2 mondial a su faire parler cette expérience pour mieux gérer les moments importants.

Il affrontera au prochain tour le Français Gilles Simon, vainqueur du Néerlandais Robin Haase.

ll/gca

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.