Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Mondial: le président camerounais ordonne des "investigations" après l'élimination

Le président camerounais, Paul Biya, a ordonné mercredi à son Premier ministre, Philémon Yang, de mener des "investigations" sur la mauvaise prestation des Lions indomptables au Mondial-2014, selon un communiqué de la présidence transmis à l'AFP.

"Le président de la République, Paul Biya, a prescrit ce jour au Premier ministre, chef du gouvernement, de lui soumettre dans un délai d'un mois le résultat de ses investigations sur les causes de la campagne peu glorieuse de notre équipe fanion, les Lions indomptables, à la Coupe du monde de football de 2014", a écrit dans le communiqué le secrétaire général de la présidence, Ferdinand Ngoh Ngoh.

Les résultats de cette enquête devront être assortis de "propositions en vue d'une restructuration profonde et urgente du football camerounais", ajoute le communiqué sans autre commentaire.

Le Cameroun a été éliminé au premier tour du Mondial brésilien, après trois défaites.

Mercredi, la délégation officielle présente au Brésil est retournée à Yaoundé. Seuls 12 sur 23 joueurs faisaient partie de cette délégation.

Dans le pays, l'opinion est très amère à l'égard des joueurs, beaucoup exigeant qu'ils remboursent les primes perçues pour leur participation au Mondial.

La presse camerounaise a elle tiré à boulets rouges sur la prestation de l'équipe nationale en employant des mots tels que "lamentable", "honte" ou encore "déshonneur".

rek/mc/jta

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.