Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le président ougandais ne dort pas, il médite: une TV l'apprend à ses dépens

Le gouvernement ougandais a interdit mercredi à l'une des principales chaînes de télévision du pays de suivre les activités du président Yoweri Museveni, après avoir diffusé des images le montrant sommeillant au Parlement.

"Le président a ses habitudes, il médite et ils (les gens de la chaîne) le savent, et pourtant ils viennent dire qu'il dormait", a déclaré à l'AFP le responsable du centre d'informations gouvernemental, Dennis Katungi.

Le porte-parole du gouvernement Ofwono Opondo a confirmé que la chaîne NTV Uganda, qui fait partie du puissant groupe de médias indépendant Nation Media Group, était sanctionnée.

"Nous avons suspendu leur couverture (des activités) du président et nous reconsidérons notre relation avec eux", a-t-il indiqué, accusant NTV de "manque de professionnalisme et de couverture biaisée".

"La suspension ne devrait pas être permanente, c'est temporaire, pour les forcer à réfléchir", a précisé M. Katungi.

Le président Yoweri Museveni, 69 ans, dirige ce petit pays pauvre d'Afrique de l'Est depuis 1986.

Les responsables de NTV Uganda ont dit ne pas avoir été informés de la sanction des autorités.

En 2013, le gouvernment avait fermé les deux principaux journaux indépendants du pays pendant dix jours lorsqu'ils avaient fait état de disputes entre des chefs de l'armée sur la question de savoir si le fils du président devait ou non lui succéder.

eln-pjm/sas/hmn/tmo/hm

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.