NOUVELLES
17/06/2014 12:55 EDT | Actualisé 17/08/2014 05:12 EDT

Un caméraman d'une télévision irakienne tué au nord de Bagdad

Un caméraman irakien a été tué et un correspondant de la même chaîne de télévision blessé au nord de Bagdad alors qu'ils couvraient l'offensive des jihadistes, ont indiqué mardi des sources médicale et sécuritaire.

Khaled Ali a péri près de Baqouba, chef-lieu de la province de Diyala, a rapporté Al-Ahad TV sur son site internet, en précisant que son collègue, Moatez Jamil, avait, lui, été blessé.

La date de sa mort n'a pas été précisée, mais elle remonte au moins à lundi.

Les deux hommes suivaient la milice chiite Asaib Ahl al-Haq, un des nombreux groupes aidant les forces gouvernementales à repousser l'offensive des insurgés ayant pris depuis une semaine de larges territoires dans le nord et le centre de l'Irak.

"Alors que l'Irak est le théâtre d'une escalade des combats, le danger (augmente parallèlement) pour les journalistes couvrant le conflit", a affirmé Sherif Mansour, coordinateur au Moyen-Orient du Comité pour la protection des journalistes basé à New York.

"Nous appelons toutes les parties à prendre toutes les mesures pour protéger les journalistes et à leur permettre de faire leur travail", a-t-il affirmé.

En une semaine, les jihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), un groupe extrémiste très actif en Syrie, ont pris le contrôle de la deuxième ville d'Irak, Mossoul, d'une grande partie de sa province Ninive (nord), de Tikrit et d'autres secteurs des provinces de Salaheddine, Diyala (est) et Kirkouk (nord).

bur-psr/wd/cco/hj