NOUVELLES
17/06/2014 02:21 EDT | Actualisé 17/08/2014 05:12 EDT

Mondial-2014: l'Uruguay en tête des sélections de "légionnaires"

A l'heure de la globalisation du football international, les sélections du Mondial-2014 comptent 65% de joueurs appartenant à des clubs étrangers, avec en tête l'Uruguay, dont l'intégralité de la liste des 23 est expatriée.

Au total, sur 736 joueurs sélectionnés lors de cette Coupe du monde, 483 sont expatriés, soit 65%, selon des calculs de l'AFP.

En tête des pays de "mercenaires", l'Uruguay ne compte aucun joueur évoluant dans ce petit pays de trois millions d'habitants.

Seul le défenseur central de Liverpool Sebastian Coates a temporairement foulé les terrains uruguayens cette année, après avoir été prêté six mois au Nacional Montevideo pour retrouver le rythme après une blessure.

Au palmarès des sélections "éclatées", les nations africaines figurent aussi en bonne place, avec la Côte d'Ivoire et le Ghana (22) puis le Cameroun et l'Algérie (22). Le Nigeria est un peu en retrait aux côtés du Brésil (19), qui comptait déjà 20 joueurs expatriés en 2010.

Parmi les autres nations à fort contingent étranger, figurent la Bosnie-Herzégovine (22), la Croatie et la Colombie (21). L'Argentine et la Belgique suivent, avec 20 joueurs sur 23.

A l'inverse, la Russie est le seul pays à ne compter aucun expatrié. L'argent qui a afflué ces dernières années dans des clubs comme le Zenit Saint-Petersbourg, le Rubin Kazan ou le Dynamo Moscou, le plus gros fournisseur de la sélection de Fabio Capello avec six joueurs, devant le CSKA Moscou (cinq), explique en grande partie le peu de goût des Russes pour l'aventure étrangère.

"C'est positif car tous les joueurs se connaissent. Nous sommes très proches les uns des autres. En plus, à l'étranger, personne ne sait qui nous sommes", estime l'attaquant Maksim Kanunnikov, qui joue à Perm.

Ensuite, les pays disposant des plus gros moyens financiers apparaissent logiquement comme ceux qui retiennent le plus facilement leurs talents.

Ainsi, l'Angleterre n'a qu'un joueur expatrié, le troisième gardien Fraser Forster, qui évolue... en Ecosse, au Celtic Glasgow.

L'Italie compte seulement trois joueurs évoluant à l'étranger. Il s'agit des trois Parisiens Salvatore Sirigu, Thiago Motta et Marco Verratti. L'Allemagne (7) suit, avant le Mexique et l'Iran (9).

Avec 15 "légionnaires", la France figure dans le ventre mou de ce classement officieux. En 2010, elle en comptait un peu moins (12).

bur-ag/dhe