NOUVELLES
17/06/2014 07:27 EDT | Actualisé 17/08/2014 05:12 EDT

Le virus d'Ebola aurait fait sept victimes dans la capitale du Liberia

MONROVIA, Liberia - Le virus d'Ebola aurait fait sept victimes dans la capitale du Liberia au cours des derniers jours.

Il s'agit des premiers cas rapportés à Monrovia, une ville dont la région métropolitaine compte près d'un million d'habitants.

Le ministre adjoint de la Santé, Tolbert Nyenswah, a expliqué à l'Associated Press mardi que ces décès portent à 16 le nombre présumé de victimes du virus depuis le début de l'épidémie dans ce pays d'Afrique de l'Ouest.

Des tests ont confirmé qu'au moins quatre victimes ont été tuées par le virus d'Ebola.

Ces décès enregistrés depuis le 8 juin inquiètent d'autant plus qu'aucun nouveau cas n'avait été confirmé au Liberia en plus de deux mois. Le ministre Nyenswah ajoute que la nouvelle vague d'infections semble avoir débuté le 30 mai.

L'épidémie aurait pris naissance en Guinée voisine et s'est aussi propagée au Sierra Leone.

«La première phase de l'épidémie avait été contenue, a dit le ministre. Mais en raison de la proximité de la Guinée et du Sierra Leone, nous n'avions pas déclaré la fin de l'épidémie.»

D'autres responsables avaient précédemment minimisé l'importance de voir le virus passer d'un pays à l'autre. Ils disaient s'attendre à un tel problème, puisque les populations voyagent et se déplacent entre ces trois pays.

Une des sept victimes est une femme qui avait récemment visité un secteur infecté en Sierra Leone, où on dénombre maintenant une vingtaine de morts. Elle aurait ensuite transmis le virus à d'autres habitants de la maison où elle résidait, à Monrovia.

La terreur engendrée par la maladie semble aussi contribuer à sa propagation. Des informations font état de familles retirant leurs proches malades de l'hôpital, ce qui complique les efforts pour circonscrire la progression du virus.

Au total, l'Organisation mondiale de la Santé indique que près de 250 personnes ont été tuées par ce virus, qui cause de fortes fièvres et des hémorragies importantes.