NOUVELLES
17/06/2014 04:04 EDT | Actualisé 16/08/2014 05:12 EDT

Le Premier ministre du Kurdistan irakien inquiet de la situation en Irak

Le premier ministre du Kurdistan irakien, Nechirvan Barzani, a déclaré mardi à la BBC qu'il "était presque impossible" que l'Irak redevienne "comme avant Mossoul", deuxième ville du pays, sous contrôle des jihadistes sunnites extrémistes depuis la semaine dernière.

"Si l'on croit que l'Irak peut redevenir comme avant Mossoul, je ne le pense pas. C'est presque impossible', a déclaré Nechirvan Barzani.

La semaine passée, lors d'une offensive fulgurante, les jihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) -- qui bénéficient notamment du soutien de partisans du régime déchu de Saddam Hussein -- ont pris le contrôle de la deuxième ville d'Irak, Mossoul, d'une grande partie de sa province Ninive (nord), de Tikrit et d'autres secteurs des provinces de Salaheddine, Diyala (est) et Kirkouk (nord).

"Nous devons nous asseoir tous ensemble et trouver une solution, trouver comment vivre ensemble", a-t-il ajouté soulignant qu'il serait "difficile de trouver une solution" avec le Premier ministre irakien, Nouri Al Maliki.

"La solution n'est pas militaire. Il faut un processus politique. La communautée sunnite se sent abandonnée. Il faut que les différentes tribus et communautés soient intégrées dans le processus".

"Nous devons laisser les zones sunnites décider mais je pense que le meilleur modèle pour eux c'est d'avoir une région sunnite comme nous avons au Kurdistan", a-t-il ajouté.

Lundi, les insurgés tentaient de s'emparer de la totalité de Tal Afar, une enclave chiite dans la province majoritaire sunnite de Ninive.

Stratégique, cette ville est située à 380 km au nord-ouest de Bagdad sur la route vers la frontière syrienne, alors que l'EIIL aspire à créer un Etat islamique dans la zone frontalière.

Lundi, Nechirvan Barzani s'est rendu à Téhéran pour discuter de la situation en Irak, où le gouvernement a lancé une contre-offensive pour stopper la progression des jihadistes, selon les médias.

sds-kah/dh/jh