NOUVELLES
17/06/2014 11:13 EDT | Actualisé 17/08/2014 05:12 EDT

Irak : la Turquie a évacué son consulat de Bassorah par mesure de sécurité (Davutoglu)

La Turquie a évacué mardi pour des raisons de sécurité son consulat général de Bassorah (sud de l'Irak), une semaine après l'attaque de son consulat de Mossoul (nord) par des combattants jihadistes, a annoncé son ministre des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu.

"Dans le cadre de la situation en Irak, et en raison de l'augmentation des risques en matière de sécurité dans la région de Bassorah, notre consulat général a été évacué aujourd'hui mardi", a indiqué M. Davutoglu sur son compte Twitter.

Le personnel diplomatique turc a été conduit en sécurité au Koweït, ajoute le ministre.

Les combattants de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) ont déclenché la semaine dernière une offensive en Irak, au cours de laquelle ils ont investi le 11 juin le consulat de la Turquie à Mossoul et pris en otage 49 citoyens turcs qui s'y trouvaient.

Ce groupe radical sunnite, récemment inclus dans la liste des organisations considérées comme "terroristes" par Ankara, détient par ailleurs 31 chauffeurs routiers turcs.

L'enlèvement des Turcs a provoqué une polémique, l'opposition parlementaire reprochant au gouvernement islamo-conservateur d'Ankara ses liens présumés avec certains réseaux jihadistes et sa décision de ne pas évacuer le personnel diplomatique de Mossoul malgré les menaces qui pesaient sur eux.

Le gouvernement turc a engagé des discussions pour tenter d'obtenir la libération de ces personnes, selon lui en bonne santé.

"De gros efforts sont déployés. Nous faisons le maximum", a déclaré mardi devant la presse le chef de l'Etat, Abdullah Gül.

Le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan a de son côté évoqué mardi les "efforts intenses" de ses services et dénoncé l'incapacité des autorités de Bagdad à assurer la sécurité du personnel diplomatique turc de Mossoul.

BA/pa/bds