NOUVELLES
17/06/2014 02:40 EDT | Actualisé 17/08/2014 05:12 EDT

Indépendance de l'Ecosse: le Premier ministre chinois pour un "Royaume-Uni fort"

Le Premier ministre chinois Li Keqiang s'est dit, mardi à Londres, en faveur "d'un Royaume-Uni fort, prospère et uni" en réponse à une question sur sa position vis-à-vis de l'éventuelle indépendance écossaise.

"Je crois que le Royaume-Uni peut rester à l'avant-garde en menant la croissance et le développement du monde et aussi en continuant de jouer un rôle important et même encore plus majeur dans la stabilité régionale et la paix mondiale", a-t-il également déclaré lors d'une conférence commune avec son homologue britannique David Cameron.

Il rejoint une série d'hommes politiques internationaux et de personnalités, parmi lesquels Hillary Clinton, Barack Obama ou J K Rowling, qui se sont tous prononcés ces dernières semaines en faveur du maintien de l'Ecosse au sein du Royaume-Uni.

Le pape François s'est également inquiété des mouvements indépendantistes qui se développent en Europe comme en Ecosse (Royaume-Uni) ou en Catalogne (Espagne) où des référendums d'autodétermination sont prévus dans les prochains mois.

Le référendum d'autodétermination en Ecosse aura lieu le 18 septembre.

Selon les derniers sondages, le camp du oui à une douzaine de points de retard sur les partisans du maintien dans le Royaume-Uni. Les indépendantistes comptent néanmoins sur les 16% d'indécis pour renverser la tendance.

mc/jeb