NOUVELLES
17/06/2014 10:08 EDT | Actualisé 17/08/2014 05:12 EDT

Diminution de la construction résidentielle aux États-Unis en mai

WASHINGTON - Le taux de construction résidentielle a diminué en mai, aux États-Unis, plusieurs Américains n'ayant toujours pas les moyens de s'acheter une nouvelle maison.

Les constructeurs ont mis en chantier, à un taux annuel désaisonnalisé, 1,01 million de résidences le mois dernier, selon le département du Commerce. Il s'agit d'une baisse de 6,5 pour cent comparativement au mois d'avril, alors que la construction de 1,07 million de maisons avait été entreprise.

Les entreprises de construction ont mis en chantier moins de maisons unifamiliales, de condos et d'immeubles à logements le mois dernier.

La construction résidentielle peine à prendre de l'essor cette année, ce qui limite sa capacité à contribuer à la croissance économique du pays. Plusieurs acheteurs potentiels se butent à des taux hypothécaires plus élevés qu'à la même période l'an dernier. De leur côté, les constructeurs vendent moins de nouvelles maisons, mais demandent des prix plus élevés. Par conséquent, le nombre d'acheteurs potentiels s'en voit réduit, tout comme la quantité d'emplois en construction.

Les mises en chantier ont augmenté de 9,4 pour cent au cours des 12 derniers mois, mais les appartements forment la majeure partie de ces gains, ce qui laisse croire que davantage d'Américains privilégieront la location d'un logement plutôt que l'achat d'une maison.

Le nombre d'applications pour des permis de construction, un bon indice quant aux activités futures, a diminué de 6,4 pour cent en mai, à un taux annuel de 991 000.