NOUVELLES
17/06/2014 01:03 EDT | Actualisé 17/08/2014 05:12 EDT

Dette argentine: le FMI "inquiet" des répercussions "plus vastes"

Le FMI s'est dit mardi "inquiet" des répercussions de la défaite judiciaire de l'Argentine face à deux fonds spéculatifs, dans un litige qui pourrait menacer les futures restructurations de dette publique.

"Nous sommes inquiets de potentielles implications plus vastes pour l'ensemble du système" financier, écrit le Fonds monétaire international dans un très bref communiqué.

A l'issue d'une longue bataille judiciaire, la Cour suprême américaine a entériné lundi la condamnation de l'Argentine à rembourser intégralement les deux fonds "vautours" qui ont refusé toute négociation sur leur dette, après la faillite partielle du pays en 2001.

Selon les experts, cette victoire judiciaire pourrait à l'avenir inciter d'autres créanciers à refuser tout compromis avec les Etats en faillite, dans l'espoir de récupérer l'intégralité de leur dû.

"Nous étudions cette décision avec le plus grand soin", a également noté le Fonds monétaire international.

Dès le printemps 2013, le FMI avait dans un rapport estimé que le litige entre l'Argentine et les fonds "vautours" pourrait avoir des "implications profondes" sur de futures restructurations de dette en "donnant plus de pouvoirs" aux créanciers récalcitrants.

Quelques mois plus tard, le Fonds avait toutefois, sous la pression des Etats-Unis, refusé de peser de tout son poids dans la balance en renonçant à intervenir en faveur de l'Argentine auprès de la Cour suprême américaine.

jt/sl/are