NOUVELLES
17/06/2014 10:44 EDT | Actualisé 17/08/2014 05:12 EDT

Canada: Rob Ford annonce son retour à la mairie de Toronto fin juin

Le maire de Toronto Rob Ford, en cure de désintoxication depuis plus d'un mois, a annoncé à son administration son retour à son bureau le 30 juin, selon le fac-similé de sa lettre publiée par les médias mardi.

Datée du 2 juin et signée "Maire Ford", le premier édile de la plus grande ville canadienne écrit qu'il "serait de retour le 30 juin en fin d'après-midi pour reprendre (ses) activités de maire de Toronto".

Après avoir promis à l'automne d'être sobre suite à ses excès d'alcool et de drogue, le maire haut en couleur de Toronto avait été filmé à son insu au printemps, soit en état d'ébriété soit en train d'inhaler ce qui semble être du crack.

Ces dernières images d'usage présumé de cette drogue dure, dérivée de la cocaïne, avait aussitôt conduit le maire à disparaître de la vie publique pour intégrer un centre de désintoxication en Ontario, province centrale du Canada.

"J'ai un problème avec l'alcool et avec les choix que j'ai faits quand j'étais sous son emprise", avait écrit Rob Ford tout début mai pour expliquer son retrait temporaire de la vie publique.

Ce retrait tombait au plus mauvais moment pour le maire, en quête d'une réélection le 27 octobre prochain.

Maire populiste conservateur, Rob Ford va affronter plusieurs candidats proches des conservateurs comme Karen Stintz, actuelle responsable des transports de la ville, et John Tory, l'ancien patron du groupe de communications et médias Rogers, battu dans la course à la mairie en 2003.

Mais Rob Ford devra surtout faire face à une redoutable opposante: Olivia Chow, femme du chef décédé du Nouveau parti démocratique (NPD, gauche) Jack Layton et grande figure de la vie politique canadienne.

mbr/jl/are