POLITIQUE
16/06/2014 05:01 EDT | Actualisé 16/06/2014 05:29 EDT

Stade olympique: la détérioration du toit s'accélère

Getty Images
Olympic Stadium, Montreal, 1976. Exterior, Architects: Roger Taillibert. (Photo by Arcaid/UIG via Getty Images)

QUÉBEC - La toile du Stade olympique a atteint sa fin de vie utile, alors que le nombre de réparations pour la maintenir en place a augmenté de 42% l'an dernier.

C'est ce qu'affirme le rapport annuel 2013 du Parc olympique.

Le nombre de microdéchirures est passé de 3 646 en 2012 à 5 170 l'an dernier.

«Il est maintenant clair que la toile a atteint la fin de sa vie utile», écrivent les auteurs du rapport. Le toit actuel a été installé en 1998.

Les coûts d'entretien de la toile sont évalués à 721 000$ pour l'année 2013, incluant le chauffage de la toile en hiver, les frais d'inspection, etc.

Le rapport note que, selon des experts, «les risques de rupture ne feront que s'accroître».

Le Parc olympique étudie présentement le remplacement de la toiture du Stade. Le rapport affirme qu'un nouveau toit pourrait faire passer de 14 à 40 le nombre d'événements tenus annuellement dans l'enceinte du Stade.

En raison des risques de déchirure, le Parc olympique limite le nombre d'événements tenus durant les mois d'hiver. L'an dernier, l'endroit n'a été utilisé que 131 jours, incluant le montage et le démontage des installations pour les événements.

En campagne électorale, Philippe Couillard s'est engagé à doter le Stade olympique d'un nouveau toit.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Les plus beaux stades de baseball américains Voyez les images