NOUVELLES
16/06/2014 10:30 EDT | Actualisé 16/06/2014 10:59 EDT

Faillite de la MMA: Québec réclamera plus de 400 millions de dollars

Investigators work at the train derailment site July 9, 2013 in Lac-megantic, Quebec, Canada.  The death toll from the massive explosion caused by a runaway oil tanker train that derailed July 6 and flattened part of the small Canadian town has risen to 13, a coroner said Monday, and dozens more remain missing. Confirmation of eight further deaths in Lac-Megantic, in Quebec province, came as environmental officials warned that around 100,000 liters of oil spilled in the disaster was headed for the Saint Lawrence seaway.  PHOTO STEEVE DUGUAY-AFP        (Photo credit should read STEEVE DUGUAY/AFP/Getty Images)
Getty
Investigators work at the train derailment site July 9, 2013 in Lac-megantic, Quebec, Canada. The death toll from the massive explosion caused by a runaway oil tanker train that derailed July 6 and flattened part of the small Canadian town has risen to 13, a coroner said Monday, and dozens more remain missing. Confirmation of eight further deaths in Lac-Megantic, in Quebec province, came as environmental officials warned that around 100,000 liters of oil spilled in the disaster was headed for the Saint Lawrence seaway. PHOTO STEEVE DUGUAY-AFP (Photo credit should read STEEVE DUGUAY/AFP/Getty Images)

À titre de créancier, le gouvernement du Québec réclame 409 millions de dollars à la compagnie ferroviaire impliquée dans la tragédie de l'an dernier à Lac-Mégantic, la Montréal, Maine & Atlantic Canada cie (MMA). Les autorités ont déposé leur requête, vendredi, dans le cadre des procédures d'insolvabilité de la MMA.

Le tiers de la réclamation vise à récupérer les 126 millions de dollars déjà dépensés par les contribuables québécois à la suite de la catastrophe. Québec évalue par ailleurs que les dépenses à venir s'élèveront à au moins 283 millions. Le gouvernement se réserve le droit de revoir ce moment à la hausse, une fois que l'ensemble des dépenses auront été comptabilisées.

La ministre de la Justice, Stéphanie Vallée, a indiqué que le gouvernement devait « se prévaloir de ce droit de réclamation, dans l'intérêt des contribuables québécois, et qu'il sera sensible au fait que les sommes pouvant être récupérées bénéficient d'abord et avant tout aux citoyens de Lac-Mégantic. »

Québec s'engage d'ailleurs à ce que les personnes sinistrées soient les uniques bénéficiaires si les seules sommes disponibles devaient être l'indemnité d'assurance de 25 millions $ dont disposait la MMA.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Vues aériennes de Lac-Mégantic (mai 2014) Voyez les images
Galerie photo 7 points inquiétants sur l’industrie ferroviaire Voyez les images