NOUVELLES
15/06/2014 06:52 EDT | Actualisé 15/08/2014 05:12 EDT

Ukraine: entretien Fabius/Lavrov sur les tensions dans l'Est

La France juge "essentiel que soient créées les conditions d'un cessez-le-feu en Ukraine" et condamne les manifestations contre l'ambassade de Russie à Kiev, a indiqué dimanche le chef de la diplomatie française Laurent Fabius, après un entretien téléphonique avec son homologue russe Sergueï Lavrov.

"J'ai souligné qu'il était essentiel que soient créées les conditions d'un cessez-le-feu alors que la situation à l'est du pays reste très instable", a rapporté M. Fabius dans un communiqué, après sa conversation avec le ministre russe. "La présence sur le terrain de moyens militaires lourds constitue de ce point de vue un sujet d'inquiétude".

"La France regrette et condamne les manifestations qui ont endommagé l'ambassade de Russie à Kiev. Il est important que la protection et l'intégrité des représentations diplomatiques soient assurées", a souligné le ministre français lors de son entretien avec M. Lavrov.

Les deux ministres sont convenus de "rester en contact constant afin d'obtenir une réelle désescalade et un cessez-le-feu".

Les vises tensions dans l'est de l'Ukaine se sont encore accrues après qu'un avion militaire ukrainien eut été détruit en vol samedi par un missile sol-air des insurgés prorusses à Lougansk, provoquant la mort de 40 parachutistes et des neuf membres de l'équipage.

A Kiev, une manifestation de 300 personnes brandissant des affiches sur lesquelles on pouvait notamment lire "la Russie tueuse !", a dégénéré samedi soir. Un cocktail molotov a touché un mur de l'ambassade de Russie, mais les flammes ont vite été maîtrisées par les pompiers.

cr/alc/jh