NOUVELLES
15/06/2014 05:23 EDT | Actualisé 15/08/2014 05:12 EDT

Mondial-2014/Bento: CR7, le meilleur joueur du monde, pas une garantie de titre

Le sélectionneur du Portugal Paulo Bento a rejeté l'idée dimanche de faire de son équipe un prétendant au titre au Mondial-2014 par la seule présence dans ses rangs du "meilleur joueur du monde", Cristiano Ronaldo.

"On dit que puisqu'on a le meilleur joueur du monde dans notre pays, nous devons être champions du monde. Or, il nous est déjà arrivé d'avoir le meilleur joueur du monde et de ne pas se qualifier, c'est pourquoi nous devons aller pas à pas, atteindre le premier objectif des 8e de finale", a déclaré le technicien en conférence de presse, à la veille de l'entrée en lice de la Selecçao contre l'Allemagne à Salvador.

"L'importance d'avoir un joueur comme +Cris+ est très grande, il est en grande forme et a une influence sur ses coéquipiers, a-t-il ajouté. Avoir le meilleur joueur du monde et tous les joueurs disponibles est quelque chose qui nous satisfait beaucoup."

Comment ne pas trop dépendre du Ballon d'Or 2013 ? "Il faut faire comme Manchester United ou le Real Madrid (clubs successifs de Cristiano), a-t-il répondu. Quand on a le meilleur joueur du monde dans l'équipe, c'est toujours mieux pour l'équipe. Ensuite, quand on n'y arrive pas, il faut trouver les solutions, changer la manière de jouer, c'est à cela que sert un entraîneur et c'est ce qu'on a travaillé pendant notre préparation."

"Notre équipe a participé à tous les tournois d'affilée ces derniers temps et a eu de bons résultats, si l'on prend en compte en outre la taille du pays, a-t-il noté. A l'Euro, nous avons joué beaucoup de demi-finales et une finale, et c'est vrai que notre histoire en Coupe du monde est différente, il nous est déjà arrivé d'être éliminé dès le premier tour. C'est pourquoi nous devons y aller étape après étape."

Paulo Bento a balayé la comparaison avec le match perdu par son équipe face au même adversaire, au premier tour de l'Euro-2012 (1-0). "Le Portugal avait bien joué contre l'Allemagne, et le résultat n'avait pas été juste. Depuis deux ans, les deux équipes ont gardé une certaine stabilité tactique, mais demain c'est un autre match".

ybl/sk