NOUVELLES
15/06/2014 12:06 EDT | Actualisé 15/08/2014 05:12 EDT

Mondial-2014/Allemagne - Löw: "Un bon pas en avant dans l'esprit d'équipe"

L'équipe d'Allemange a fait "un bon pas en avant dans l'esprit d'équipe", et sera "difficile à battre" dans le Mondial-2014, a prévenu son sélectionneur Joachim Löw dimanche, à la veille du choc contre le Portugal à Salvador.

Q: Comment s'est évaluez-vous votre préparation ?

R: "Elle s'est bien passée. Evidemment, nous avons eu quelques blessures mais nous avons pu les surmonter. Nous avons tous récupéré, et tous les joueurs sont disponibles et à 100%. On a fait un bon pas en avant dans l'esprit d'équipe, ce n'est parfois pas évident quand on est séparés pendant des mois. Mais entre la préparation dans le Sud-Tyrol et ici, on a façonné cet esprit d'équipe. Bien sûr, il y a de la concurrence, c'est normal et c'est même bien, mais le groupe sait qu'on ne gagne qu'à 23".

Q: Comment appréhendez-vous les conditions climatiques ?

R: "Il n'y a pas une grande différence avec celles qu'on a à notre camp de base. On est partis au Brésil quelques jours plus tôt pour s'y adapter, les joueurs ont pu s'y faire pendant deux, trois jours, y compris avec le décalage horaire. C'est un climat humide, chaud, on joue à la mi-journée, mais ce n'est plus un sujet pour nous depuis quelques jours, on doit simplement s'y faire".

Q: Etes-vous optimiste pour le match ?

R: "Nous avons une équipe avec beaucoup de qualité, et il est très probable que nous nous soyons amélioré dans le jeu. On a une équipe qui sera difficile à battre, mais on sait que cinq ou six matches ne suffisent pas pour chercher le titre. Il s'agira de voir comment conserver la bonne forme pendant quatre semaines, sans ces blessures qui peuvent parfois ébranler une équipe, et il faut un peu de chance aussi. Les favoris sont tous de grandes équipes avec de grandes individualités. Là, c'est le Portugal, 4e au classement Fifa, contre le 2e. Si on joue en équipe, qu'on défend bien ensemble et qu'on profite de nos attaques, alors on a de bonnes chances d'y arriver".

Q: Quel est le meilleur remplaçant, Podolski ou Schürrle ?

R: "Les deux peuvent commencer, ils peuvent donner leur pleine mesure dès le début vu leur forme. Schürrle a fait une bonne préparation et a progressé cette saison en Angleterre, et Podolski est plein d'énergie en ce moment. En tant que remplaçants aussi ils ont su apporter. On a des joueurs différents dans le secteur offensif, Özil, Götze, Müller, au profil un peu différent. On a besoin d'un "quatorze" (un onze plus les trois remplaçants, ndlr), parce que dans un match, il faut se préparer à la deuxième phase, et on a des capacités".

Q: Prenez-vous en compte la possibilité pour Klose d'établir le record de buts en Coupes du monde (l'Allemand est à une longueur de Ronaldo, 15) dans votre composition d'équipe?

R: "C'est pour lui un objectif important, c'est exceptionnel de pouvoir devenir le meilleur buteur de la Coupe du monde. Mais ce genre de statistiques, pour moi en tant qu'entraîneur, joue un moins grand rôle. Moi, je cherche à avoir une équipe équilibrée et efficace. Miroslav a beaucoup de valeur dans l'équipe, il est toujours physiquement prêt pour ce genre de compétition, et il n'a pas peur des grands tournois. Cette immense expérience est profitable pour nous, et c'est pourquoi il nous est indispensable".

Q: Sentez-vous la pression monter à l'approche de l'entrée en lice ?

R: "Oui, depuis hier soir et aujourd'hui (dimanche), la tension et l'émotion montent, quand on entre dans le stade on voit l'atmosphère. Depuis hier soir on ressent cette tension de la Coupe du monde, les joueurs sont plus concentrés. A l'entraînement et en dehors ils sont plus calmes, ils essaient chacun de se préparer personnellement. On peut dire qu'avec l'entraînement d'aujourd'hui à Salvador, notre Coupe du monde commence".

Propos recueillis en conférence de presse

ybl/dhe