NOUVELLES
15/06/2014 10:27 EDT | Actualisé 15/08/2014 05:12 EDT

Mondial-2014 - Le ballon d'or entre en scène

Il ne manquait plus que le Ballon d'Or au Mondial-2014: Cristiano Ronaldo fait son entrée en scène lundi, avec le Portugal, pour un choc contre l'Allemagne à Salvador dans le groupe G (13h00 locales, 16h00 GMT, 18h00 françaises).

. Allemagne-Portugal: CR7 déboule

C'est l'un des grands cracks attendus de ce Mondial, à l'instar de Neymar ou Messi. Cristiano Ronaldo vient de boucler une belle saison, jalonnée par un titre individuel suprême, le Ballon d'Or, acquis devant Messi et Ribéry, et par un prestigieux titre collectif avec la Ligue des champions remportée avec le Real Madrid. Au passage, CR7 a même établi un nouveau record de buts marqués en une saison en C1 (17). Mais à Salvador, la Mannschaft, bête noire des Portugais, se dresse sur sa route. A chaque fois que l'ex-star de Manchester United rencontre l'équipe d'Allemagne, à la fin, c'est cette dernière qui gagne: 3-1 au Mondial-2006 (match pour la 3e place), 3-2 à l'Euro-2008 (quart de finale), 1-0 à l'Euro-2012 (1er tour)... Bis repetita sous les yeux de la chancelière Angela Merkel en tribunes ? L'état de forme du capitaine portugais sera l'une des clés du match: diminué par des soucis à la jambe gauche en fin de saison, il n'a rejoué, depuis la finale de la Ligue des champions le 24 mai, qu'une heure, en amical, contre l'Eire (5-1).

. Ghana-USA: les Black Stars revanchards

Le Ghana, s'il n'a disputé que deux éditions, a franchi à chaque fois le premier tour, pour atteindre les 8e de finale en 2006 puis les quarts en 2010 après avoir éliminé... les Etats-Unis (2-1 a.p.). Mais la fin de l'aventure en Afrique du Sud a encore un goût amer.

Les Black Stars n'avaient cédé en quarts qu'aux tirs au but face à l'Uruguay, après avoir raté un penalty par Gyan consécutif à une main de Suarez. L'avant-centre et capitaine ghanéen, qui évolue en Arabie saoudite, a une revanche personnelle à prendre dans la compétition.

En face du Ghana, à Natal (19h00 locales, 22h00 GMT, 24h00 françaises) les Etats-Unis comptent sur l'expérience de leur coach, Jürgen Klinsmann. Il n'y a que deux ex-joueurs champions du monde devenus sélectionneurs dans cette Coupe du monde, l'Allemand et Didier Deschamps, à la tête des Bleus. "Klinsi" a pris des risques en faisant le pari de la jeunesse, au détriment de l'emblématique Donovan, 32 ans. L'ancien avant-centre allemand a conservé un ancien par ligne, le gardien Howard, le milieu Bradley et l'attaquant Altidore, et appelé notamment trois jeunes binationaux qui évoluent en Allemagne. Le groupe G, avec le Portugal, l'Allemagne et le Ghana ressemble fort à un groupe de la mort pour les USA.

. Iran-Nigeria: Les Super Eagles au décollage

Le Nigeria, champion d'Afrique, doit prendre son envol contre l'Iran, équipe présumée la plus faible du groupe F qui comprend aussi l'Argentine de Messi et la Bosnie de Dzeko. Ce match a lieu à Curitiba (16h00 locales, 19h00 GMT, 21h00 françaises) et le Brésil ne constitue pas un bon souvenir pour les Super Eagles. Les Nigérians ont été prématurément éliminés de la Coupe des Confédérations en 2013 au pays du foot roi, avec notamment deux revers contre l'Uruguay et l'Espagne au premier tour. Mais les Iraniens arrivent au Brésil escortés par les doutes. La "Team Melli" s'en remet à son guide, le sélectionneur Carlos Queiroz, ancien sélectionneur du Portugal et de l'Afrique du Sud et ex-entraîneur du Real Madrid. Et espère éviter trois défaites de rang.

pgr/pga/dhe