NOUVELLES
15/06/2014 08:02 EDT | Actualisé 15/08/2014 05:12 EDT

Messi marque et mène l'Argentine à la victoire face à la Bosnie

RIO DE JANEIRO - Lionel Messi a inscrit un superbe but en deuxième demie pour propulser l'Argentine à une victoire de 2-1 face à la Bosnie-Herzégovine, dimanche, dans un match du groupe F à la Coupe du monde de football.

Messi a soulevé l'Argentine à la 65e minute en s'amenant du côté droit pour décocher un tir bas du pied gauche qui a frappé le poteau avant de battre le gardien Asmir Begovic. Il s'agissait du deuxième but de Messi en Coupe du monde, lui qui a touché la cible il y a huit ans contre l'Allemagne.

«C'était le premier match, j'étais anxieux et nerveux, a dit Messi. C'était important de commencer avec une victoire. Nous devons améliorer quelques aspects, mais nous voulions récolter les trois points.»

Vedad Ibisevic a réduit l'écart en inscrivant la Bosnie au pointage à la 85e minute.

L'Argentine a pris les devants 1-0 à la troisième minute grâce à un but contre son camp du défenseur Sead Kolasinac. Pour le reste de la demie, l'Argentine a été très discrète alors que Messi n'a presque pas touché au ballon.

La Bosnie, qui effectuait ses débuts en Coupe du monde, a été plus menaçante même si elle a connu le pire départ possible.

Messi a envoyé un coup franc du flanc gauche dans la surface de réparation. Marcos Rojo a à peine touché au ballon qui a ricoché sur le pied de Kolasinovic avant de pénétrer dans le filet.

La Bosnie n'a cependant pas lâché prise en faisant mal paraître l'Argentine.

Izet Hajrovic s'est faufilé entre la défensive à cinq hommes de l'Argentine à la 13e minute, mais il n'a pu battre le gardien Sergio Romero. Cinq minutes avant la demie, Senad Lulic a mis les réflexes de Romero à l'épreuve avec un coup de tête bien synchronisé à la suite un coup de pied de coin.

Pendant ce temps, l'Argentine ne trouvait pas le moyen de menacer le filet adverse et Messi n'avait pas d'espace pour laisser libre cours à son imagination.

L'entraîneur Alejandro Sabella a envoyé l'attaquant Gonzalo Higuain dans la mêlée à la mi-temps pour permettre à Messi de prendre du recul. Ce changement a été crucial puisque la vedette de Barcelone s'est impliquée davantage dans l'action.

«Le changement a permis à Messi d'avoir plus de soutien, a déclaré Sabella. Il n'en pas beaucoup besoin parce que c'est le meilleur au monde, mais il y a toujours un contexte dans lequel il évolue mieux.»

Après quelques percées dangereuses, Messi a combiné ses efforts à ceux de Higuain pour effectuer une frappe précise qui a eu raison du gardien de la Bosnie. L'attaquant a déjoué le défenseur Ermin Bicakic sans perdre de vitesse avant de prendre son tir.