NOUVELLES
15/06/2014 12:02 EDT | Actualisé 15/08/2014 05:12 EDT

Cisjordanie: 80 Palestiniens arrêtés alors que les trois ados israéliens sont toujours recherchés

AFP

Une opération militaire israélienne en Cisjordanie a mené à l'arrestation de quelque 80 Palestiniens, dont plusieurs membres du Hamas, trois jours après la disparition de trois adolescents israéliens sur ce territoire.

Israël est convaincu qu'il s'agit d'un enlèvement. « Ceux qui ont enlevé ces trois jeunes sont des membres du Hamas, ce même Hamas avec qui [le président de l'Autorité palestinienne] Mahmoud Abbas s'est uni pour former un gouvernement. Il y a aura de graves conséquences », a déclaré dimanche le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou.

Au moins 60 des 80 Palestiniens arrêtés dimanche durant la nuit sont des membres du Hamas. Les arrestations se sont surtout concentrées dans la ville d'Hébron, dans le sud de la Cisjordanie, où les garçons auraient été vus pour la dernière fois à faire du pouce. 

Autant l'Autorité palestinienne que le Hamas nient être derrière leur disparition. 

Israël va « faire tout ce qu'il faut pour que les jeunes kidnappés retrouvent leur famille. Nous ne manquons pas d'options lorsque vient le temps de poser des gestes contre le gouvernement palestinien, à Gaza comme à Ramallah », a déclaré le ministre de la Défense, Danny Danon.

L'Autorité palestinienne soutient pour sa part que la disparition s'est produit dans une zone sous contrôle israélien et que « le gouvernement ne peut blâmer les Pastiniens pour des questions de sécurité » sur cette partie du territoire.

Discussions à venir

Le conseil des ministres israéliens doit tenir une réunion d'urgence lundi, pour discuter des prochaines étapes.

Le gouvernement envisagerait notamment d'expulser des dirigeants du Hamas qui se trouve en Cisjordanie vers la bande de Gaza pour mettre de la pression sur le groupe. Des responsables auraient tâter le terrain auprès du ministère de la Justice afin de voir si la manoeuvre est légale.

Des sanctions envers des membres connus du Hamas emprisonnés en Israël sont aussi envisagées.

INOLTRE SU HUFFPOST