NOUVELLES
15/06/2014 10:15 EDT | Actualisé 15/08/2014 05:12 EDT

L'armée israélienne envahit la Cisjordanie et arrête 80 Palestiniens

JERUSALEM - L'armée israélienne a arrêté quelque 80 Palestiniens, dont plusieurs dizaines membres du Hamas, au cours d'un raid nocturne en Cisjordanie, après que le premier ministre Benyamin Netanyahou eut accusé le groupe islamiste d'avoir enlevé trois adolescents.

Cette nouvelle crise a exacerbé les tensions déjà existant entre Israël et le nouveau gouvernement palestinien dirigé par le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, et appuyé par le Hamas.

M. Netanyahou, qui a condamné l'accord entre Abbas et le Hamas, a dit qu'il tient le président de l'autorité palestinienne responsable de la sûreté des trois jeunes qui sont disparus au cours d'une randonnée en Cisjordanie. On est sans nouvelle des trois adolescents, dont un a la citoyenneté américaine, depuis jeudi soir.

Les autorités palestiniennes ont condamné le raid israélien et rejeté toute responsabilité dans le sort des trois disparus. Le Hamas a loué l'enlèvement mais ne l'a pas revendiqué.

M. Netanyahou a réaffirmé qu'il n'y avait aucun doute sur les responsables de l'enlèvement mais il n'a rien dit sur les preuves prouvant cette accusation.

Le raid s'est surtout déroulé dans la ville d'Hébron, dans le secteur où sont disparus les trois jeunes hommes.

Selon un site Internet du Hamas, plus de 60 des personnes arrêtées font partie de son organisation. Il y a aurait un certain nombre de dirigeants parmi eux. Les autorités militaires israéliennes détiennent également des partisans du Jihad islamique, un petit groupe d'indépendantistes palestiniens.