NOUVELLES
15/06/2014 02:42 EDT | Actualisé 15/08/2014 05:12 EDT

Espagne: le roi devrait obtenir l'immunité après sa prochaine abdication

MADRID - L'Espagne prépare une forme d'immunité judiciaire pour protéger le roi Juan Carlos une fois qu'il abdiquera son trône en faveur de son fils.

Lorsque le prince Felipe, âgé de 46 ans, prendra sa place comme chef d'État, jeudi, le roi sortant perdra la protection judiciaire dont il jouissait depuis son arrivée au pouvoir en 1975.

La vice-première ministre Soraya Saenz de Santamaria affirme que la nouvelle immunité devrait protéger Juan Carlos contre les enquêtes judiciaires. Toute possible affaire portée contre lui devant les tribunaux serait examinée par la Cour suprême, dont les exigences en matière de preuve sont beaucoup plus sévères.

L'immunité du roi a bloqué deux poursuites, en 2012, qui tentaient de l'obliger à subir des tests de paternité.

Juan Carlos est devenu roi deux jours après la mort du dictateur Francisco Franco, qui l'avait nommé comme successeur. Il a réussi à susciter un important appui populaire en rejetant une tentative de coup d'État en 1981, assurant ainsi une transition tranquille vers la démocratie, mais sa popularité a été écornée par des scandales impliquant sa famille et lui-même.

Il a par ailleurs déclenché la colère populaire en participant à une chasse secrète aux éléphants au Botswana en 2012, au plus fort de la crise financière espagnole.

La monarchie a également été ébranlée par une enquête criminelle contre le gendre du roi, Inaki Urdangarin, soupçonné d'avoir détourné de vastes sommes d'argent. La plus jeune fille du roi, la princesse Cristina, a dû témoigner en tant que suspecte nommée dans l'affaire de fraude et de blanchiment d'argent ciblant son mari.

Au cours de son discours de Noël 2012, Juan Carlos a tenté de se distancer du scandale, affirmant que «la justice est égale pour tous».

Désormais, certains politiciens comme Pedro Sanchez, du Parti socialiste (opposition), affirment que le roi devrait respecter ces paroles et éliminer l'immunité.