NOUVELLES
15/06/2014 10:23 EDT | Actualisé 15/08/2014 05:12 EDT

Beckenbauer coopérera à l'enquête de la FIFA, veut que sa suspension soit levée

KITZBÜHEL, Autriche - Franz Beckenbauer a indiqué qu'il répondra aux questions de la FIFA dans son enquête pour corruption d'ici au 27 juin au plus tard.

La firme de gestion de Beckenbauer a déclaré par voie de communiqué que sa volonté de répondre aux questions signifie qu'il «n'y a plus un soupçon d'une présumée violation du code d'éthique de la FIFA, et en conséquence nous supposons que la sanction provisoire instituée contre lui est immédiatement levée».

Beckenbauer a été provisoirement suspendu de toutes ses activités associées au football par le comité d'éthique de la FIFA vendredi, après avoir refusé d'aider le procureur Michael Garcia dans son enquête sur de présumés cas de corruption dans l'octroi des Coupes du monde de 2018 et 2022.

Beckenbauer a précisé qu'il «n'avait jamais écarté la possibilité de répondre aux questions».

Le gérant de Beckenbauer, Marcus Hoefl, a publié la réponse écrite de son client via le site de réseautage social Twitter dimanche.