NOUVELLES
12/06/2014 06:08 EDT | Actualisé 12/08/2014 05:12 EDT

Neymar réussit un doublé et le Brésil défait la Croatie 3-1 en lever de rideau

SAO PAUL, Brésil - Neymar a permis au Brésil d'entamer la Coupe du monde du bon pied, jeudi, en réussissant un doublé dans un gain de 3-1 du pays-hôte contre la Croatie.

Le Brésil avait pourtant connu un mauvais début de match après que le défenseur Marcelo ait marqué contre son camp alors qu'il tentait d'intercepter une passe transversale d'Ivica Olic à la 11e minute. Neymar a ensuite démontré pourquoi les espoirs de toute la nation brésilienne reposent sur ses épaules.

L'attaquant de 22 ans a créé l'égalité à la 29e minute en se défaisant d'un défenseur en milieu de terrain avant de détaler vers la limite de la zone de réparation, où il a décoché un tir à ras le sol qui a ricoché contre le poteau à la gauche du gardien croate avant de se retrouver derrière lui.

Le Brésil a ensuite profité d'un penalty controversé accordé par l'arbitre japonais Yuichi Nishimura à la 71e minute, après que Fred se soit retrouvé au sol à la suite d'un léger contact avec le défenseur Dejan Lovren.

Neymar s'est alors présenté au point de penalty, et il n'a pas raté sa chance — au grand désarroi des Croates.

«Si ça c'était un penalty, nous devrions jouer au basketball, a commenté l'entraîneur croate Niko Kovac. Ce genre de fautes est appelé dans ce sport.

«C'est honteux, ce n'est pas un arbitre de la Coupe du monde. Il avait des critères pour eux et d'autres pour nous. Les règlements n'étaient pas les mêmes», a-t-il ajouté, en furie.

Puis, tandis que les Croates tentaient de créer l'égalité, Oscar a complété la marque pour le Brésil dans les temps d'arrêt de la deuxième demie.

«Je ne dirais pas que c'est notre meilleur match, mais c'est un début, a dit Oscar. Je représente mon équipe nationale et je donne tout ce que j'ai. Et j'ai pu accomplir ça.»

La Croatie a obtenu quelques bonnes chances de marquer vers la fin du match, et un but lui a été refusé à la 83e après que l'arbitre eut déterminé qu'Olic avait commis une faute aux dépens du gardien brésilien Julio Cesar.

Le pays-hôte n'a pas perdu le match d'ouverture lors des neuf dernières Coupes du monde. L'Afrique du Sud avait fait match nul 1-1 contre le Mexique il y a quatre ans.

Un nul aurait été très décevant pour le Brésil, qui a gagné ses huit derniers matchs d'ouverture en Coupe du monde. Le quintuple champion a entamé le tournoi en ayant remporté 15 de ses 16 derniers matchs, dont ses cinq derniers lors de la Coupe des Confédérations l'an dernier. La formation brésilienne n'a pas encaissé de nul depuis son match d'ouverture de la Coupe du monde d'Argentine en 1978 — un duel qui s'était conclu 1-1 contre la Suède.

Ce résultat a empêché la Croatie de savourer la victoire à ses cinq derniers matchs en Coupe du monde. Son dernier triomphe remonte à 2002, par la marque de 2-1 contre l'Italie. Les Croates n'ont pas participé à la Coupe du monde d'Afrique du Sud il y a quatre ans.