NOUVELLES
12/06/2014 06:09 EDT | Actualisé 12/08/2014 05:12 EDT

Les Etats-Unis accusent le Soudan d'intensifier les attaques de civils

L'ambassadrice américaine auprès de l'ONU a accusé jeudi le Soudan d'intensifier les attaques sur des civils dans les Etats du Kordofan-Sud et du Nil-Bleu et de bombarder délibérément des écoles et des hôpitaux.

Samantha Powers a condamné "dans les termes les plus forts possibles" les bombardements terrestres et aériens contre les civils commandités par le gouvernement soudanais et ses forces armées, en nette augmentation depuis le mois d'avril.

Le gouvernement combat depuis trois ans des rebelles au Kordofan-Sud et au Nil-Bleu, deux Etats frontaliers du Soudan du Sud. Ces rebelles s'estiment politiquement et économiquement marginalisés par le régime du président Omar el-Béchir.

"L'augmentation des violences au Kordofan-Sud et au Nil Bleu ont déplacé ou affecté environ 1,2 million de personnes", a précisé la diplomate américaine.

"Cela a rendu les populations plus vulnérables aux maladies et à la malnutrition, cela a bouleversé les semences, ce qui aura pour conséquence d'aggraver l'insécurité alimentaire dans ces régions", a-t-elle ajouté.

jm/rap/bdx