NOUVELLES
12/06/2014 04:55 EDT | Actualisé 12/08/2014 05:12 EDT

Le TSX réalise des gains après la publication de données aux États-Unis

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé en hausse jeudi, après la publication de données économiques jugées positives aux États-Unis. Certains développements dans le conflit en Irak ont en outre fait grimper les prix du secteur de l'énergie.

L'indice composé S&P/TSX a avancé de 17,47 points pour terminer la séance avec 14 909,60 points. Le dollar canadien s'est pour sa part apprécié de 0,10 cent US à 92,12 cents US.

Aux États-Unis, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a échappé 109,69 points à 16 734,19 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a glissé de 13,78 points à 1930,11 points et que l'indice composé du Nasdaq a cédé 34,30 points à 4297,63 points.

Le cours du pétrole a progressé après qu'un groupe inspiré par Al-Qaïda qui a pris le contrôle de deux villes importantes en Irak cette semaine se soit engagé à attaquer Bagdad.

Une des deux villes, Mossoul, se trouve dans une région importante au commerce du pétrole irakien. L'incertitude quant à l'avenir de ces réserves a fait grimper le cours du baril de brut à la Bourse des matières premières de New York, et celui-ci a clôturé à 106,53 $ US, en hausse de 2,13 $ US.

Le secteur de l'énergie du parquet torontois a grimpé de 1,69 pour cent jeudi. Cependant celui de l'or a affiché une croissance encore supérieure, de 2,73 pour cent, stimulé par le cours du lingot d'or, qui a avancé jeudi de 12,80 $ US à 1274 $ US l'once à New York.

Le prix du cuivre a retraité de 3 cents US à 3,02 $ US la livre, tandis que le secteur des métaux et des minerais perdait 1,32 pour cent.

Entre-temps, de nouveaux signes de reprise économique ont été observés aux États-Unis. Le département du Commerce a fait état d'une hausse des ventes au détail en mai, ce qui représente une quatrième croissance mensuelle à ce chapitre. La croissance de 0,3 pour cent s'est cependant avérée inférieure à celle attendue par les économistes.

Le département américain du Travail a quant à lui indiqué que le nombre d'Américains ayant demandé des prestations d'assurance-emploi avait progressé de 4000 la semaine dernière, pour se situer au niveau désaisonnalisé de 317 000.

Au Canada, la banque centrale a émis un avertissement au sujet du marché du logement du pays et du niveau d'endettement des consommateurs.

Dans sa plus récente revue semestrielle du système financier, la Banque du Canada a indiqué que même si le marché du logement montrait des signes d'atterrissage en douceur, il restait le plus important risque pour l'économie à l'intérieur de ses frontières.