NOUVELLES
12/06/2014 06:52 EDT | Actualisé 12/08/2014 05:12 EDT

Le fabricant de voitures électriques Tesla offre l'accès gratuit à ses brevets

SAN FRANCISCO - Le fabricant de voitures électriques Tesla Motors donne libre-accès à ses brevets pour accélérer la mise au point de véhicules verts.

Elon Musk, le président de l'entreprise, a déclaré jeudi que son entreprise partagerait plusieurs centaines de brevets et ne poursuivrait pas ceux qui s'en servent.

«Si nous ouvrons la voie vers la création de véhicules électriques attirants, puis que nous essaimons des pièges formés de brevets derrière nous pour décourager les autres, nous agissons, en un certain sens, à l'inverse de cet objectif», a-t-il écrit dans un billet de blogue publié sur le site Internet de l'entreprise.

Les voitures électriques ne représentent actuellement qu'une petite fraction des ventes de voitures aux États-Unis. Les conducteurs s'inquiètent de leur autonomie, et la stabilité du prix de l'essence a également nuit aux ventes.

Depuis le début de l'année, Tesla s'est vu octroyer 203 brevets concernant ses piles et d'autres caractéristiques spécifiques qui distinguent ses voitures électriques des véhicules à essence. Tesla produit actuellement un seul modèle — la berline Model S — et travaille à la mise au point de deux autres.

Un total de 280 autres demandes de brevets sont toujours en traitement aux États-Unis et dans d'autres pays, selon des documents déposés par le fabricant. Le plus vieux brevet expirera en 2026, et la compagnie de Palo Alto, en Californie, cède un avantage à long terme potentiellement important en cédant ses droits de propriété intellectuelle.

Au dire de M. Musk, les brevets pourraient «un peu» aider les autres entreprises à mettre au point des voitures électriques. Il précise que Tesla a reçu peu de demandes technologiques de la part de ses rivaux, mais dit croire que cela était entre autres dû à la présence de brevets.

Nissan, qui fabrique la voiture électrique Leaf, n'a pas voulu commenter le geste. La Leaf n'a que 135 kilomètres d'autonomie, contre 426 kilomètres pour la Model S. Mais celle-ci dispose d'une pile bien plus grande et, à un prix débutant à 70 000 $ US, coûte deux fois plus cher.

Les brevets de Tesla protègent également une partie de la technologie employée pour recharger les voitures.

Actuellement, Tesla dispose d'environ 100 stations de recharge gratuites réparties à travers l'Amérique du Nord et l'Europe. La technologie est conçue pour offrir une recharge à 50 pour cent de capacité en moins de 20 minutes. L'entreprise a récemment installé trois stations du genre en Chine, et prévoit en bâtir 200 autres à travers le monde, dont au Japon, d'ici la fin de l'année.