NOUVELLES
12/06/2014 03:13 EDT | Actualisé 12/08/2014 05:12 EDT

L'actrice américaine et militante Ruby Dee est décédée à l'âge de 91 ans

NEW YORK, États-Unis - Ruby Dee, actrice acclamée et militante pour les droits civiques qui a fait carrière sur scène, à la radio, à la télévision et au cinéma, est décédée à l'âge de 91 ans.

Sa fille, Nora Davis Day, a confirmé jeudi à l'Associated Press le décès de sa mère, survenu mercredi soir à son domicile de New Rochelle. Elle serait morte de causes naturelles.

Dee, qui a souvent travaillé au côté de celui qui a été son époux pendant 56 ans, Ossie Davis, était entourée de ses proches lors de son décès.

Sa longue carrière lui a permis d'obtenir une nomination aux Oscars à l'âge de 83 ans à titre de meilleure actrice de soutien pour son rôle dans le film de 2007 «American Gangster» («Gangster américain»). Elle a également remporté un Emmy et a été nommée pour plusieurs autres prix. Son âge ne l'a jamais ralentie.

Depuis leur rencontre à Broadway en 1946, son conjoint et elle ont souvent collaboré. Et leur partenariat dépassait le monde du spectacle. Ils étaient également des militants qui ont particulièrement défendu les droits des Noirs.

En 1998, ils avaient célébré leur 50e anniversaire de mariage et davantage d'années encore de collaboration artistique avec la publication de leur autobiographie: «With Ossie and Ruby: In This Life Together». Ossie Davis est décédé en 2005. L'ancien président Bill Clinton, Harry Belafonte et Spike Lee avaient assisté à ses funérailles.

Davis et Dee s'étaient rencontrés en 1945, lorsqu'elle a auditionné pour la pièce «Jeb», présentée à Broadway et mettant en vedette celui qui allait devenir son mari. En décembre 1948, alors qu'ils avaient congé de répétitions pour une autre pièce, Davis et Dee ont pris l'autobus vers le New Jersey pour se marier.

Ils ont participé ensemble à 11 productions sur scène et à cinq films. Le cinquième film de Dee, «No Way Out» avec Sidney Poitier (1950), a été le premier de son époux. En plus du cinéma, de la scène et de la télévision, leur riche carrière a également inclus une émission de radio «The Ossie Davis and Ruby Dee Story Hour». Davis a par ailleurs réalisé l'un des films auxquels ils ont participé ensemble, «Countdown at Kusini» (1976).

Comme son époux, Dee a milité pour les droits civiques et pour les droits des Noirs dans l'industrie du spectacle. Dee et Davis ont été maîtres de cérémonie lors de l'historique Marche vers Washington de 1963, et elle a livré des discours aux funérailles de Martin Luther King Jr. et de Malcolm X.

Le couple a milité toute sa vie. En 1993, Davis et Dee s'étaient fait arrêter alors qu'ils protestaient contre le décès d'Amadou Diallo, un immigrant africain non armé, tué par balle par la police de New York.

L'un de ses films les plus célèbres a été «A Raisin in the Sun», en 1961, inspiré d'une pièce de théâtre classique explorant la discrimination raciale. À la télévision, elle a participé à de nombreux téléromans dans les années 1950 et 1960.

Le rôle lui ayant valu sa nomination aux Oscars à l'âge de 83 ans a été celui de la mère du personnage de Denzel Washington dans «American Gangster», de Ridley Scott.