NOUVELLES
12/06/2014 12:32 EDT | Actualisé 12/08/2014 05:12 EDT

Égypte: l'ancien ministre el-Adly est acquitté d'accusations de corruption

CAIRE, Égypte - L'ancien ministre de l'Intérieur d'Hosni Moubarak a été acquitté jeudi des accusations de corruption et de blanchiment d'argent qui pesaient contre lui.

Un tribunal égyptien avait imposé une peine de 12 ans de prison et une amende de 2,5 millions $ US à Habib el-Adly en mai 2011. La cause avait ensuite été portée en appel, menant à la décision de jeudi.

M. el-Adly fait toujours l'objet de deux autres procès, un pour la mort de manifestants pendant le soulèvement populaire qui a détrôné Moubarak et un autre pour corruption.

Par ailleurs, 16 groupes égyptiens de défense des droits de la personne se sont unis, jeudi, pour dénoncer la peine de 15 ans de prison imposée mercredi au blogueur dissident Alaa Abdel-Fattah, qui a été reconnu coupable d'avoir participé à une manifestation illégale et d'avoir agressé un policier.

Une vingtaine d'autres personnes ont été condamnées en même temps que M. Abdel-Fattah. Tous avaient été jugés par contumace, ce qui signifie qu'ils auront automatiquement droit à de nouveaux procès.