NOUVELLES
12/06/2014 06:55 EDT | Actualisé 12/08/2014 05:12 EDT

Fête nationale russe: il est temps de "rassembler les morceaux" de l'URSS (Rogozine)

Le vice-Premier ministre russe, Dmitri Rogozine, connu pour ses positions nationalistes, a estimé jeudi qu'il était "temps de rassembler les morceaux" de l'URSS, 24 ans après la déclaration d'indépendance de la Russie célébrée le 12 juin.

"Il y a 24 ans la première fissure est apparue dans la falaise soviétique. Après ça a été l'éboulement", a écrit sur son compte Twitter M. Rogozine, ancien représentant russe auprès de l'Otan et fondateur du parti Rodina (La Patrie).

"Qui savait alors que ça allait s'effriter pendant un quart de siècle ? Il est temps de rassembler les morceaux", a ajouté ce haut responsable en charge du complexe militaro-industriel, et interdit de séjour par l'UE et les Etats-Unis dans le cadre des sanctions prononcées en raison de la crise ukrainienne.

Le 12 juin 1990, la Russie soviétique avait adopté une déclaration de "souveraineté" qui préfigurait l'indépendance acquise en décembre 1991 avec la disparition de l'Union soviétique.

Célébrée depuis lors, cette fête nationale a été rebaptisée "Journée de la Russie" depuis 2002, après l'arrivée au pouvoir en 2000 de Vladimir Poutine.

M. Poutine, qui a qualifié la disparition de l'URSS de "plus grande catastrophe géopolitique" du XXe siècle, s'est employé depuis son arrivée au pouvoir à restaurer l'influence du pays dans l'ex-empire russe.

Il a signé en mai la création d'une Union économique eurasiatique avec le Kazakhstan et le Bélarus, mais sans l'Ukraine qui s'est orientée vers l'Europe.

Le rattachement -- qualifié d'annexion par les Occidentaux -- en mars de la péninsule ukrainienne de Crimée à la Russie a suscité un accès de tension inédit qui a été parfois interprété comme le début d'une nouvelle Guerre Froide.

M. Poutine a célébré la fête nationale lors d'une cérémonie fastueuse de remise de médailles au Kremlin.

lpt/gmo/jh