NOUVELLES
12/06/2014 08:37 EDT | Actualisé 12/08/2014 05:12 EDT

Ebola: le Sierra Leone proclame l'état d'urgence

FREETOWN, Sierra Leone - Le gouvernement du Sierra Leone a proclamé l'état d'urgence dans le district de Kailahun après qu'une épidémie du virus d'Ebola ait fait 17 morts dans ce pays d'Afrique de l'ouest.

Des données gouvernementales dévoilées jeudi font état de 46 infections confirmées et de 122 soupçonnées dans ce district proche de la frontière avec le Liberia.

Par contre, lors d'une conférence de presse mercredi, le parlementaire local Momoh Moiwai a évoqué un bilan de 28 morts.

Un communiqué diffusé mercredi soir annonce que toutes les écoles seront fermées pour minimiser les risques de contagion, tandis que les rassemblements publics — y compris les cinémas et les boîtes de nuit — seront interdits.

Les véhicules qui entrent et qui sortent du district seront aussi contrôlés.

Au moins 231 personnes ont été tuées depuis le début de l'épidémie, dont un peu plus de 200 seulement en Guinée. Une dizaine de morts ont aussi été recensés au Liberia.

La fièvre d'Ebola provoque une fièvre importante et des hémorragies qui se révèlent fréquemment mortelles. On ne dispose ni d'un traitement, ni d'un vaccin contre la maladie.

Médecins sans frontières affirme qu'il s'agit d'une des pires épidémies d'Ebola depuis que la maladie a été identifiée en 1976 et prévient qu'il pourrait éventuellement s'agir de la pire épidémie de l'histoire.