NOUVELLES
12/06/2014 02:01 EDT | Actualisé 12/06/2014 03:58 EDT

Mondial 2014: Ouverture sur fond de heurts à Sao Paulo

Christopher Lee via Getty Images
SAO PAULO, BRAZIL - JUNE 12: A Brazil fan cheers before the Opening Ceremony of the 2014 FIFA World Cup Brazil prior to the Group A match between Brazil and Croatia at Arena de Sao Paulo on June 12, 2014 in Sao Paulo, Brazil. (Photo by Christopher Lee/Getty Images)

Le Brésil, "LE" pays du football, donne le coup d'envoi du Mondial à Sao Paulo jeudi sur fond de heurts entre la police et des manifestants, juste avant le match d'ouverture Brésil-Croatie.

LIRE AUSSI: Le blogue en direct au bas de l'article

Suivie par plus d'un milliard de téléspectateurs, la cérémonie d'ouverture a débuté à 18h14 GMT à l'Arena Corinthians, le stade de Sao Paulo de 61.600 places qui n'était encore qu'aux deux-tiers plein. Pendant environ 25 minutes, quelque 650 danseurs doivent mettre en lumière la diversité raciale de ce pays de 200 millions d'habitants.

Une douzaine de leaders mondiaux assistaient à la cérémonie, avec en tête le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-Moon et la présidente du Brésil Dilma Rousseff.

Dans un contexte de grogne sociale à quatre mois de la présidentielle d'octobre, Mme Rousseff n'a pas prévu de faire de discours.

Cette cérémonie d'ouverture a été précédée d'affrontements sporadiques entre policiers et manifestants, dans la matinée et en début d'après-midi, à une dizaine de kilomètres du Stade. Les manifestants voulaient bloquer une grande avenue menant à l'Arena Corinthians.

Une journaliste américaine de CNN a été légèrement blessée par une capsule de gaz lacrymogène, a twitté le correspondant de la chaîne américaine à Sao Paulo.

Des affrontements violents ont ensuite éclaté entre un petit groupe de radicaux masqués et la police, en marge d'un rassemblement pacifique de quelques centaines de manifestants près des bureaux de la compagnie du métro de Sao Paulo.

Ces heurts sont intervenus alors que des appels à manifester ont concerné neuf des 12 villes hôtes du Mondial, via les réseaux sociaux.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Des manifestations au Brésil Voyez les images