NOUVELLES
12/06/2014 07:14 EDT | Actualisé 12/08/2014 05:12 EDT

BRP affiche un profit net accru et établit une coentreprise en Chine

VALCOURT, Qc - BRP, ancienne division de produits récréatifs de Bombardier qui fabrique les motoneiges Ski-Doo et autres véhicules hors route, poursuit sa croissance en Chine en établissant une coentreprise avec son distributeur de longue date.

«Toutes nos lignes de produits sont vendues en Chine, et nous voyons un potentiel intéressant pour les véhicules hors route Can-Am et les motomarines Sea-Doo», a dit par communiqué le président et chef de la direction, José Boisjoli.

La firme québécoise BRP (TSX:DOO) compte des activités en Chine depuis 14 ans et a vu ses ventes croître de plus de 30 pour cent annuellement au cours des trois dernières années.

BRP a indiqué que la coentreprise avec Smooth Marine Equipment renforcerait la présence et l’engagement de BRP sur le marché chinois et favoriserait l’expansion du réseau de concessionnaires.

Depuis l’ouverture du bureau régional de BRP à Shanghai en 2012, le nombre de concessionnaires est passé à 19, et devrait augmenter à 30 d’ici deux ans, a-t-on soutenu.

La firme québécoise contrôlera 80 pour cent de la coentreprise, qui a été annoncée, jeudi, avant la tenue de la première assemblée générale annuelle du groupe en tant que société publique et le dévoilement de ses résultats du premier trimestre.

BRP a maintenu ses prévisions pour l'exercice 2014 malgré l'annonce d'un recul marqué de ses profits ajustés au premier trimestre.

La compagnie a engrangé un bénéfice net ajusté de 16,6 millions $, ou 14 cents par action pour le trimestre clos le 30 avril. Un an plus tôt, il avait été de 53,4 millions $, ou 51 cents par action.

Incluant les éléments non récurrents, le profit net a augmenté à 28 millions $, par rapport à 25,7 millions $ au trimestre correspondant de l'année précédente.

Les revenus ont décliné de six pour cent, à 758,6 millions $, comparativement à 804,3 millions $ un an plus tôt. Le déclin a été attribué à des ventes moindres de produits toutes saisons et de produits saisonniers, contrebalancé par une fluctuation favorable de 49 millions $ des taux de change, essentiellement en raison de l’appréciation du dollar américain et de l’euro face au dollar canadien.

Les résultats de BRP ont surpassé les attentes des analystes, qui projetaient un bénéfice ajusté de 9 cents par action et des revenus de 752,3 millions $.

BRP prévoit des résultats financiers supérieurs pour la seconde moitié de l'année, vu les importantes commandes printanières de motoneiges et le redémarrage de la production des motomarines Sea-Doo Spark à Querétaro, au Mexique.

La compagnie prévient toutefois, par voie de communiqué, que les résultats financiers du deuxième trimestre devraient être semblables à ceux de l'an dernier, si on tient compte de l'incertitude qui perdure en Europe de l'Est.

À la Bourse de Toronto, l'action de BRP a gagné jeudi 15 cents pour clôturer à 28,65 $.